Soapacadabra!

26 août 2011

La composition d'un parfum, ou la cerise sur le gâteau (de savon!)

labocreation

Le parfum.

On dit pour une personne que la beauté intérieure compte bien davantage que son aspect physique.

Il est est exactement de même pour le parfum, dans un savon.

Il apparaît comme un élément secondaire lorsque l'apprenti-savonnier établit sa recette, dans la mesure où ce dernier va avant toute chose tenir compte des huiles et matières grasses de base qui seront amenées à être saponifiées. Ce sont elles en effet qui vont donner toute sa dimension au savon obtenu, mousse, onctuosité, texture, douceur etc.

Cependant, pour la personne qui va recevoir ce savon, l'acheter ou l'utiliser, c'est comme le physique d'une jolie fille (ou d'un beau mec, c'est selon vos penchants personnels, hein...) lors d'une première rencontre: c'est avant tout le parfum qui va lui donner envie d'utiliser votre petite composition amoureusement composée, ou qui va au contraire la rebuter (quitte à passer à côté d'un trésor de propriétés intéressantes...)

Il est donc essentiel de bien le penser, comme le dénouement d'une belle histoire pleinement et minutieusement racontée...

parfum

Choisir la tendance

Déjà, le choix du parfum doit tenir compte d'un certain nombre d'éléments, le premier étant l'usage auquel vous allez le destiner. Savon pour lessive? Pour le corps? Pour peau sensible? Pour enfant? Les huiles essentielles ne sont pas recommandées dans certains cas (femme enceinte, bébé etc.), quant aux fragrances, elles sont parfois déconseillées pour les personnes au terrain allergène ou à la peau trop fragile.

Dans la mesure où votre choix est arrété, il faut également prendre en compte la tenue de votre composition parfumée à la saponification. En effet, la soude peut dégrader certaines odeurs, voire les faire disparaître totalement. C'est notamment le cas pour certaines huiles essentielles d'agrumes telle l'orange, qui vont nécessiter l'usage d'un composé dit "fixateur", dont les grosses molécules vont avoir un effet "bloquant" et retenir l'évaporation du parfum (c'est le cas du benjoin, du patchouli, du santal par exemple.)

Il paraît même que l'incorporation à la trace d'une cuillère à soupe de farine ou de Maïzena va avoir le même effet fixateur (mais je ne l'ai personnellement jamais testé jusqu'à ce jour, note pour plus tard...) ;-)

Viennent alors les considérations financières, car les huiles essentielles pures et naturelles reviennent la plupart du temps bien plus cher qu'une huile parfumée de synthèse ou qu'une fragrance! Et selon les matières premières que vous voulez employer, le prix peut vite devenir exhorbitant (les huiles essentielles de rose et de violette, ou de fleur d'oranger (néroli), sont absolument  hors de prix, par exemple).

Pour finir, quid des macérations de plantes odorantes dans une huile de base, pour tenter d'en récupérer les effluves suaves, me direz-vous? Ce procédé bien connu des parfumeurs, cousin de l'enfleurage, demande un peu de patience... voire beaucoup (au moins deux semaines d'infusion dans un endroit plutôt chaud, à répéter avec des fleurs fraîches dans la même huile trois ou quatre fois selon l'intensité désirée)! Et il n'est pas dit que madame la soude soit bien tendre avec votre huile parfumée, une fois la saponification accomplie...

Une fois ces éléments pris en compte, vous avez donc devant vous la liberté terriblement excitante de pouvoir composer, par le mélange de deux ou trois fragrances ou huiles essentielles (voire plus selon votre témérité), votre parfum à vous, celui qui retranscrira au mieux le joli message que vous voulez faire passer à travers votre savon... Odeur masculine, fraîche, suave, vanillée, sensuelle, tous les coups sont permis ici!

Il faut tout de même tenir compte de deux ou trois règles de bases, histoire de donner à votre composition un équilibre qui fera l'unanimité auprès des heureux receveurs de votre joli savon...

citron

 

La conception du parfum

La première étape dans la création d'un parfum est le plus souvent un (micro) cahier des charges que vous vous faites après un briefing avec... vous-même! (petit carnet de note, discussion avec la personne destinée à recevoir le savon ou simplement décision personnelle), et dans lequel on mentionnera le style de parfum (la famille d'odeur) recherché.

Pour nous aider dans ce choix, la société française des parfumeurs associée au comité du parfum a classé les différents parfums en 7 groupes fondamentaux, eux-même divisés en sous-familles:

*****

Famille Hespéridée:

On entend par hespéridées les huiles essentielles obtenues par expression du zeste des fruits tels que la bergamote, le citron, l'orange, la mandarine etc. associées aux produits de l'oranger. C'est dans ce groupe que l'on trouve les premières "eaux de cologne" utilisées par les hommes et les femmes.

exemple: "eau sauvage" de Christian Dior (1966)

Famille Florale:

Cette famille importante regroupe tous les parfums dont le thème principal est une fleur ou un bouquet floral: jasmin, rose, muguet, violette, tubéreuse, narcisse etc.

exemple: "Joy" de Jean Patou (1930)

Famille Fougère:

Cette dénomination fantaisiste ne prétend pas se rapporter à l'odeur des fougères, mais comprend un accord réalisé avec les notes lavandées, boisées, mousses de chêne, coumarine, bergamote, géranium.

exemple: "Azzaro" pour homme (1978)

Famille Chypre:

Ce nom provient du parfum que François Coty a ainsi appelé à sa sortie en 1917. Le succès de ce "Chypre" en a fait le chef de file de cette grande famille, qui regroupe des parfums basés principalement sur des accords de mousse de chêne, ciste-labdanum, patchouli, et bergamote.

exemple: "Aromatics Elixir" de Clinique / Esthée Lauder (1972)

Famille Boisée:

ce sont des notes chaudes et opulentes comme le santal et le patchouli, parfois sèches comme le cèdre et le vétiver. Le départ est constitué le plus souvent de notes lavandées et hespéridées.

exemple: "Féminité du bois" de Shiseido / Serge Lutens (1992)

Famille Ambrée:

Sous la dénomination "ambrée" parfois également appelée "orientale" sont regroupés des parfums yant des notes douces, poudrées, vanillées, ciste-labdanum, animales, très marquées.

exemple: "Shalimar" de Guerlain (1925)

Famille Cuir:

C'est une formulation bien à part, une idée de la parfumerie un peu différente, que l'on conçoit généralement avec des notes sèches, très sèches parfois, essayant de reproduire l'odeur caractéristique du cuir (fumée, bois brulé, bouleau, tabac etc.), et avec des notes de tête ayant des inflexions florales.

exemple: "Gentleman" de Givenchy (1972)

*****

Chacune de ces familles peut être diversement interprétée. On peut ainsi parler de "floraux verts", par l'apport de produits aux odeurs agrestes ou de type galbanum, feuilles de cassis ou jacinthe, ou encore de "floraux fruités", aux notes de framboise, pêche ou abricot, etc.

images

 

La création du parfum

 Il vous faut, une fois le caractère du savon déterminé, assembler les matières premières que vous avez à disposition (fragrances, huiles essentielles, absolues...) pour établir une formule.

Il s'agira dans un premier temps d'un accord, c'est-à-dire le mélange de quelques matières premières qui vont donner la touche principale du parfum.

Il faudra ensuite procéder à l'habillage de cet accord, avec d'autres notes plus légèrement incorporées, qui vous permettra d'obtenir un parfum abouti, moins brut. De nombreux tests seront en général nécessaires pour découvrir les proportions adéquates au résultat recherché, mais aussi à la stabilité du parfum... Le jeu en vaut tout de même la chandelle, c'est tellement amusant de jouer à l'apprenti-parfumeur!

A ce stade, les différentes odeurs se différencient trop nettement les unes des autres. Idéalement, votre parfum doit macérer de trois à huit semaines, c'est le stade de maturation

Si vous désirez, à partir de votre concentré de parfum, réaliser une solution alcoolique (eau de toilette ou eau de parfum), il vous faudra alors en mélanger 5 à 20% dans de l'alcool dénaturé à 96°, éventuellement ajouter une petite quantité d'eau déminéralisée , et selon le cas, des colorants. Après une macération de 5 jours à 3 semaines, il vous faudra "glacer" la préparation (la porter à -10°C) pour fixer les impuretés. Vous pourrez alors la filtrer, et la mettre en bouteilles! Et voilà votre eau de toilette coordonnée! 

savon-extra-fin-n-1849077-0

 

La structure du parfum

Pour réliser votre composition de la façon la plus équilibrée qui soit, il faut prendre en compte que les divers constituants que vous allez mélanger sont différents par leur volatilité, et par conséquent deviennent perceptible à notre odorat plus ou moins rapidement (c'est la taille des molécules qui entre en jeu dans ce processus). C'est cela qui donne l'impression que le parfum évolue dans la journée.

Pour appréhender et comprendre ce phénomène, les senteurs ont été divisées en trois groupes de "notes": notes de tête, notes de coeur, notes de fond.

Ces notes sont représentatives du degré d'évaporation du parfum, et sont idéalement complémentaires et indissociables. Elles constituent la pyramide olfactive du parfum. 

Afin de comprendre un peu mieux ce concept, voici deux exemples de pyramides de parfums (simplifiées, bien sûr! Source ICI):

femme pyramide_femme

shalimarpyramide_Shalimar

Les notes de tête sont perceptibles en premier, et issues des substances les plus volatiles. On y retrouve la lavande, le citron, le romarin, le laurier, l'orange, le thym, les notes fraiches.

Les notes de coeur viennent ensuite et constituent l'odeur caractéristique du parfum, la plupart des notes florales font partie de ce groupe: muguet, rose, jasmin, géranium, substance synthétiques comme l'eugénol, le géraniol, le terpinéol...

Les notes de fond sont les plus lentes à s'évaporer. Elles ont pour rôle essentiel de faire tenir le parfum, on y retrouve les substances dites "animales" comme l'ambre, le musc, certains produits boisés comme le patchouli et le benjoin, le santal, le vétiver, ou certaines substances synthétiques comme la vanilline, la coumarine, l'héliotropine...

Il faut bien garder en tête que, pour être agréable et harmonieux, le parfum doit être équilibré au niveau des trois gammes de senteurs.

5512-fruits-125-citron-R

Le test final!

Une fois ces éléments pris en compte et intégrés, et lorsque votre parfum aura vu le jour, il n'y a plus qu'à le tester dans le savon. Va-t-il résister à la soude? Va-t-il se transformer avec la cure? Va-t-il totalement retranscrire l'effet que vous désiriez?

Quoi qu'il en soit, n'oubliez pas de bien noter votre recette, les proportions employées, ainsi que vos impressions au fur et mesure de l'évolution de votre parfum dans le temps. En commençant avec trois matières premières, puis en les habillant avec deux ou trois autres senteurs, vous pourrez facilement personnaliser votre création, et en faire vraiment une pièce unique et riche... Pour le plus grand plaisirs des heureux destinataires de ce cadeau 100% home-made!  ;-)

Sources: "délicieux savons" de Mélinda Coss, et le groupe Isipca.

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur La composition d'un parfum, ou la cerise sur le gâteau (de savon!)

    C'est vraiment très intéressant ... Merci

    Posté par cannella, 27 août 2011 à 02:19 | | Répondre
  • effectivement très intéressant

    Posté par emmath, 27 août 2011 à 08:57 | | Répondre
  • Article super complet !!!
    Quel bonheur de voir que des personnes sont encore des "passionnées"
    MERCI
    Biz
    la cigale enchantée

    Posté par cigale enchantée, 27 août 2011 à 09:00 | | Répondre
  • Merci beaucoup de vos commentaires, ça fait plaisir!!!

    Posté par Missrimel, 30 août 2011 à 20:10 | | Répondre
  • Bonjour
    trés heureux de decouvrir votre site
    merci bcp

    Posté par Beenwell, 26 avril 2013 à 11:26 | | Répondre
  • Hello Missrimel

    je m'engouffre , j'explore , je visualise ..
    je découvre , je réfléchis , je tente ou pas !!!
    Délicieuse comme les gouttes de pluie après des jours de sécheresse cette lecture!!
    Je suis charmée , moins nébuleuse mais bulleuse nouvelle née ..
    je te mets ceci quoique tu m'as demandé sur fb mais c'est trop craquant à lire

    Posté par ambrejade, 19 juillet 2014 à 17:35 | | Répondre
Nouveau commentaire