Soapacadabra!

29 septembre 2011

Swap "Art'tambouille": le colis envoyé à Rainbowcat, mais keskiyavait dedans?

Jocondesavon copie

L'autre jour, on parlait du joli colis que Clairette m'a envoyé pour le swap "Art'tambouille", vous vous souvenez?

Et bien aujourd'hui, je commence à vous présenter les produits que j'ai fait parvenir à Rainbowcat (j'espère vraiment qu'elle les aura aimés!)  ;-)

Pour entrer dans le vif du sujet, voilà un aperçu en vrac de ce que j'ai concocté pour ce swap:

swap artambouille

Pour chacun des produits conçus, je me suis référé à une oeuvre d'un artiste ou d'un mouvement que j'aime bien. J'ai, par exemple, illustré d'un tableau de Paul Gauguin qui s'appelle "la chevelure fleurie" (ahhh... La Polynésie...), une crème de nuit sans rinçage pour les cheveux, parfumée au Monoï de Tahiti...

       Swap 030 

  Swap 031

Gauguin_La_Chevelure_fleurie front 

Gauguin_La_Chevelure_fleurie back

Vous comprenez l'idée, quoi! Alors on continue...

Dans ce colis, il y avait également une crème de jour "soin global régénérant" à la rose et à la poudre de perle (la fameuse...), qui m'a été inspirée par le tableau "la jeune fille à la perle", que tout le monde connaît bien!  ;-)

lajeunefillealaperle

lajeunefillealaperletexte2

Swap 028

Un savon façon "époque pointilliste", parfumé à la violette...

Swap 022

Savon pointilliste

... Un savon "Joconde", réalisé avec du melt & pour et du papier soluble (si vous regardez bien, j'ai customisé Mona Lisa façon savonnesque, hein...)

                Joconde 016

Enfin, pour que Rainbowcat puisse découvrir l'art de la mosaïque, je lui ai offert un livre sur cette méthode, avec un miroir "soleil" en structure de bois à customiser!

Swap 019

En touche finale, il fallait joindre à notre colis une création manuelle de notre choix. Je me suis alors souvenu de ces bagues en perles de cristal de Swarovski que je fabriquais il y a de cela quelques années... Hop! J'ai retrouvé mon matériel, et me suis remise avec plaisir à cette activité minutieuse mais tellement amusante, pour la bonne cause!

Swap 027

J'espère que tout cela aura procuré à ma swappée autant de plaisir que j'ai eu à réaliser ces petits produits à thème en tout cas!  ;-)

Rendez-vous bientôt pour les recettes!

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [6] - Permalien [#]


28 septembre 2011

Craquage du jour, ou comment la société de consommation aura la peau de mes finances!

$(KGrHqN,!lcE45fZFg,oBO(gkTMNO!~~60_12

Salut les minettes!

(et les minets bien sûr, pas de sexisme à tendance féministe dans ce blog, hein... Quoique.)

Bref.

Salut, donc.

Aujourd'hui, je voulais juste vous faire part d'une offre sympa que je viens de découvrir sur Ebay.

Pour les savonniers qui n'auraient plus envie de se battre avec leur pain de savon impossible à démouler facilement, ou avec leur papier sulfurisé trop barbant à plier, il y a en ce moment un moule disponible à la vente, comme ceux que l'on peut voir souvent sur les blogs américains ou japonais, avec structure en bois et revêtement en silicone amovible:

29_1

En plus, il y a un couvercle coulissant, pour isoler le savon une fois coulé.

29_3

Personnellement j'ai trouvé le prix plus que raisonnable: 23,50€ avec frais de port offerts!

Du coup, ni une ni deux! Enfin si, deux...

2 moules vont bientôt rejoindre ma collection, quoi! J'attends maintenant de voir combien de temps la livraison va prendre, puisque ça vient de Chine!  ;-)

Bref, si ça vous dit d'en profiter, c'est par là que ça se passe! 

A bientôt les minettes!

(et les minets)

(forcément)

Ah, dernière chose! Je décline toute responsabilité en cas de dispute avec votre banquier!  ;-)

(ou avec votre mari)

(... ou avec votre femme)

(forcément!)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [9] - Permalien [#]

27 septembre 2011

Swap art'tambouille, ou une Missrimel gâtée par Clairette! Vive la cosméto, à bas les macarons (je suis en overdose)!

68627384_p

Je t'avais déjà dit que j'étais superwoman des fois, non?

Ah non?

Tiens.

Bon, ben voilà. Maintenant, tu le sais.

J'ai juste 8 bras. Au bas mot.

Et j'utilise l'une de mes 8 mains (donc), pour te présenter aujourd'hui le merveilleux défi de cosméto home-made auquel j'ai participé ce mois-ci, j'ai nommé le:

Swap Art'ambouille!

Il y a à peu près un mois de cela était organisé sur le blog "swap and the city" devinez quoi? Ben oui. Un swap (comme son nom l'indique).

J'ai osé me lancer, c'était une première pour moi... Et le sujet "Artambouille" m'a d'autant plus donné envie de relever le défi: créer 4 produits cosméto sur le thème de l'art, ainsi qu'une création manuelle au choix... De quoi s'amuser un petit momet à cogiter et à tambouiller!

Ni une ni deux, j'ai répondu présente, et ai envoyé mon colis à Rainbowcat pour qu'elle le reçoive le 15 septembre. Apparemment, il lui a plu (ouf!) et je prendrais d'ici la fin de la semaine un moment pour vous présenter les différents éléments qui le composaient...

C'est que ces dernières semaines, je n'ai plus une seconde de répit, c'est un peu le rush au boulot (qui a dit que la R&D était un travail pépère?) et je tombe comme une mouche le soir, sans même le courage de sortir le bout de l'objectif de mon appareil photo... Si je pouvais faire comme Léon et dormir 20H par jour, je crois bien que je ne dirais pas non!

090402035856176053415051

Sans compter que, comme vous avez peut-être pu le voir sur mon autre blog (), j'ai énormément de boulot avec quelques commandes de pyramides de macarons, qui occupent pas mal mes (rares) soirées où je me sens un peu plus dynamique qu'un escargot de 70 ans...

(D'où la photo d'illustration de cet article, CQFD quoi!)

Bref.

D'ici vendredi, promis, vous saurez tout tout tout sur mes petits produits.

Quoi qu'il en soit, je me plains, hein, mais j'ai tout de même eu la force, la semaine dernière, de déchiqueter d'ouvrir avec entrain le paquet reçu de Clairette, qui m'a bien remonté le moral avec toutes ces petites attentions personnalisées!

Pour faire court, Clairette a eu l'idée très judicieuse d'exploiter le thème des 5 beaux arts fondamentaux pour ses créations, à savoir: la sculpture, la peinture, la musqiue, la poésie, et l'architecture.

Elle m'a ainsi fait parvenir, avec un petit mot vraiment très sympa:

- Une crème mousseuse pour le corps à la fleur d'oranger, baptisée les "fleur du mal" en hommage à Beaudelaire (thème poésie):

Ferre et swap 010

- Un savon superbe, marbré d'un côté, et marqué de l'autre de jolies notes pour illustrer l'art musical, au parfum de menthe et de chocolat, (il a embaumé mon salon tout le temps qu'il a été posé sur la table - un délice):

Ferre et swap 012

recto...

Ferre et swap 013

...verso!

- Une crème après-shampooing à l'odeur divine, que je n'ai pas encore utilisée mais qui va dès ce soir être testée sur mes cheveux assoiffés (de 70 cm de long!), présentée sous forme d'un dégradé pour illustrer les techniques utilisées dans la peinture... Malheureusement, avec le transport la crème s'est un peu mélangée, mais on devine tout de même le superbe dégradé de rose:

Ferre et swap 009

- Pour la sculpture, je dois dire que MJP est encore plus content que moi finalement, car les petites barres de massage que m'a concoctées Clairette lui donnent une belle excuse pour se faire masser le soir! ;-)

Ferre et swap 014

- Et enfin, last but not least, l'architecture, avec un délicat montage photographique plastifié, reprenant un moment clef de cette année écoulée: mon mariage avec le sus-nommé MJP, un brin macho, qui-veut-se-faire-masser-tous-les-soirs (et puis d'abord, qui a dit que c'était mon devoir d'épouse soumise?)

Ferre et swap 011

... En petit bonus, pour la création personnelle, Clairette m'a créé un savon "anniveresque"! Elle a en effet remarqué que le 16 septembre, c'était mon anniversaire (mais je ne vous dirais pas quel âge du Christ j'ai, na!)

Le savon qu'elle m'a envoyé est tout simplement divin, il a d'ailleurs filé illico presto dans ma salle de bain pour être testé le jour même!

J'ai même poussé la curiosité jusqu'à l'utiliser sur mes cheveux, moi qui suis si réticente à employer autre chose que mes bons vieux shampooings bien chimiques du commerce, mais qui sont les seuls à rendre ma longue tignasse à peu près acceptable... Bref, j'en suis vraiment très contente, mes cheveux aussi, et cette odeur indéfinissable (amande?) est tout simplement géniale! Je ne fais que le renifler à chaque fois que je passe dans la pièce!

Ferre et swap 008

... d'ailleurs sur la photo ça se voit qu'il est déjà un peu entamé!  ;-)

Merciii Clairette!  ;-)

Je suis ravie de mes petits présents, et très contente de ce swap! Il m'a donné envie de continuer ce partage, à travers un nouveau défi, thème "pin up", du site "swap and the city"! Youhou!! Je ne suis pas prête de lâcher mes huiles végétales, moi!  ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 septembre 2011

Communiqué de presse: le CEA et le CNRS au service de la savonnerie (mais pourquoi suis-je au service microélectronique, moi?)

Une mousse qui dure, qui dure, qui dure… et qui s’effondre à volonté !

Certains produits cosmétiques nécessitent de nombreux éléments chimiques afin d’obtenir une mousse stable ; l’utilisation de l’acide gras 12-hydroxy stéarique permettrait de limiter la quantité d’éléments synthétiques tout en conservant les propriétés « moussantes » plus longtemps.  inra UR1268 BIA
 
Des solutions savonneuses qui moussent, cela n’est pas extraordinaire ; une mousse de savon stable pendant plusieurs mois, même à 60°C, cela l’est davantage. D’autant plus si cette mousse est produite à partir d’une substance naturelle et peut être rapidement détruite en modifiant seulement son environnement thermique, et ceci de façon réversible. C’est en résumé le travail réalisé par des équipes de l’Inra, du CEA et du CNRS, qui ouvre de nouvelles applications susceptibles d’intéresser les fabricants de cosmétiques ou de détergents. Les résultats de ces recherches sont publiés dans la revue Angewandte Chemie du 29 août.

Du fait de leur texture particulière et des molécules qui les constituent, les mousses ont souvent des vertus détergentes. En physico-chimie, les molécules, qu’il faut absolument disperser dans l’eau pour faire une mousse, sont dites "tensioactives". Elles se placent spontanément entre l’eau et l’air, ce qui permet de stabiliser des films d’eau très fins autour des bulles d’air de la mousse, selon une architecture particulière. De par leurs propriétés, les mousses ont de nombreuses applications dans des secteurs comme le nettoyage, la décontamination, la cosmétique, la lutte contre la pollution ou les incendies, l’agroalimentaire, ou l’extraction de ressources naturelles.

Les chercheurs de l’Inra, du CEA et du CNRS ont étudié ici une molécule tensioactive particulière, l’acide gras 12-hydroxy stéarique, issue de l’huile de ricin. Pour disperser cette molécule initialement insoluble dans l’eau, ils lui ont ajouté un sel. Ils ont ensuite démontré les propriétés très avantageuses de ce tensioactif : même en faible quantité, il produit une mousse abondante et, surtout, stable pendant plus de 6 mois, contrairement aux tensioactifs classiques qui ne stabilisent les mousses que quelques heures . Les chercheurs ont observé et expliqué ce phénomène par microscopie et diffusion de neutrons, permettant de suivre in situ l'évolution de la structure à l'échelle nanométrique.

Ainsi, ils ont montré que dans une gamme de températures moyennes, entre 20 et 60°C, l’acide gras 12-hydroxy stéarique, mélangé avec le "bon" sel, se disperse dans l’eau sous forme de tubes de quelques microns. Ces tubes forment alors une structure parfaitement stable et rigide dans les films d’eau très minces placés entre les bulles d’air, ce qui explique la tenue de la mousse.

Au-delà de 60°C, ces tubes fusionnent sous la forme d’assemblages sphériques mille fois plus petits (quelques nanomètres), que les chercheurs appellent des "micelles". La mousse auparavant stable s’effondre alors car la structure rigide disparait. Les chercheurs ont montré que cette transition d’un assemblage de tubes à un assemblage de micelles est « réversible ». En effet, si on augmente la température d’une mousse, son volume va diminuer dès la formation de micelles, et si on rabaisse la température entre 20 et 60°C, les tubes se reforment et la mousse se stabilise à nouveau (pour retrouver le volume de mousse initial, il faudrait tout de même réinjecter de l’air).

La constitution d’une mousse aussi stable avec une molécule tensioactive aussi simple et d’origine naturelle est une première. La température de transition entre l'état où la mousse contient des tubes, et l'état "micelles", dépend du sel choisi pour disperser la molécule dans l’eau, ce qui accroît son potentiel d’utilisation.

Cette chimie verte, puisqu’elle est issue d’une bio-molécule, ouvre des perspectives intéressantes car les mousses sont amplement utilisées dans l’industrie. Il serait par exemple possible de produire des détergents ou des shampoings dont on peut contrôler la quantité de mousse par simple effet de la température et ainsi en faciliter l’évacuation. Certains produits cosmétiques nécessitent de nombreux éléments chimiques afin d’obtenir une mousse stable ; l’utilisation de l’acide gras 12-hydroxy stéarique permettrait de limiter la quantité d’éléments synthétiques tout en conservant les propriétés « moussantes » plus longtemps.

----------------------------------------------

Référence :
« Smart Foams: Switching Reversibly between Ultrastable and Unstable Foams »
Anne-Laure Fameau, Arnaud Saint-Jalmes, Fabrice Cousin, Bérénice Houinsou Houssou, Bruno Novales, Laurence Navailles, Frédéric Nallet, Cédric Gaillard, François Boué, Jean-Paul Douliez*.
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ange.201102115/abstract

(communiqué de presse CEA, CNRS, Inra)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [7] - Permalien [#]

13 septembre 2011

Quel est le point commun entre un cappucino et un savon? Alkali Soaps Studio! (de l'inspiration en perspective...)

1

En ce moment, mon plaisir est de tourner un peu sur le grand internet mondial de tout pays (amis du pléonasme, bonjour... Je suis très Pivot, moi, ces jours-ci...) pour admirer les jolis savons et la créativité dont font preuve certains savonniers amateurs. Et je me régale de belles images, c'est bien peu de le dire!

Je suis ainsi tombée hier (sans me faire mal...) (oui, je sais, je fais aussi dans le Vincent Lagaf - époque Bigdil - parfois) sur le site d'"Alkali Soaps Studio", un couple de britanniques vraiment talentueux, et surtout qui crée des savons absolument époustouflants!

DSC_0532

_DSC_0875

Je les avais déjà entr'aperçu sur le site "the soap bar" il y a quelques temps, et j'ai retrouvé hier leur boutique sur Etsy ICI...

Si ça vous tente, vous pouvez aussi jeter un oeil (mais récupérez-le après, surtout, ah!ah!ah! - bis) sur leur blog...

Dommage, cela fait un moment qu'ils ont l'air de ne plus produire de nouveaux savons...

2

Des arabesques, des volutes, des "swirls" délicats pour des savons qui le sont tout autant:

_DSC_0798

_DSC_0891

Sauf quelques exceptions, ils partent sur une base de couleur uniforme, puis finissent par un décor fait à la baguette, sur une couleur de savon de surface qui tranche avec la base.

DSC_1153

DSC_1156

4

 Oui, enfin, pas toujours, hein, quelques exceptions confirment la règle! ;-) 

 _DSC_1107

_DSC_1112

3

Cela reste toujours très coloré et très fin, réalisé dans des moules plutôt restangulaires et longs afin de permettre un découpage en "pavés" et non en "tranches":

 

DSC_2173

DSC_2175

La technique s'inspire tout simplement (enfin, simplement... Faut voir...) de celle qu'emploient les artistes du "Coffee Art". Vous savez, ces gens un peu cinglés qui s'amusent à se préparer des cappucinos ornés de dessins en chocolat?

 

Au moins, avec les savons, vous êtes assurés de ne pas vous être embétés pour rien. Ca dure un peu plus que le temps d'un café, en général...

 

... Tout ça pour que tout s'efface d'un coup de cuillère à pot. Avouez que c'est dommage. Apprenons le savon à ces pauvres bougres caféinés qui s'ennuient à ne plus savoir que faire de leur tasse, que diable!

Bon. C'est bien joli tout ça, mais où va-t-on trouver le temps d'essayer toutes ces techniques géniales, nous?

Ben... Cette semaine, pardi!

(vous ne saviez pas que je fais aussi dans le super-woman, parfois?)

;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [13] - Permalien [#]

Mes chevilles et moi ;-)

 

Léon

Léon a déjà la grosse tête, de toute façon...

Depuis ce matin, au lieu d'avoir 70 ans (au bas mot), je reviens tout doucement à la bonne vieille trentaine (quelque peu entamée, certes, mais plutôt pas trop mal vécue jusqu'ici) qui me faisait défaut depuis quelques jours déjà, tu vois...

Déjà, j'atchoume et snifouille un peu moins, donc ça va mieux niveau santé (et merci pour vos messages sympas de prompt rétablissement!)

Pour le reste, je me remets à écouter autre chose que Nostalgie ou France Info, il arrive même que je mette du David Guetta dans ma voiture. C'est dire que rien n'est perdu côté gaminerie (je n'avais tout de même pas encore sombré dans le Michel Drucker le dimanche, avouez que tout espoir était encore possible).

Pour couronner le tout, ce matin Canalblog m'a fait l'honneur d'être à la "une" de sa page d'accueil:

Canalblog

Donc.

Après la rhinopharyngite (je mérite un 20/20 à la dictée de Bernard Pivot juste pour avoir écrit ce mot, hein) je me demande si je ne vais pas avoir quelques problèmes de chevilles qui enflent, moi... Non?

Noooon....

Merci BEAUCOUP!!!! ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [7] - Permalien [#]

06 septembre 2011

C'était pour dire, heu, rien du tout (en fait).

Missrimel3

Il y a des jours comme ça où on est bloqué à la maison par un mauvais virus, et où on n'a rien d'autre à faire que... ne rien faire...

...si ce n'est (enfin) monter toutes les petites vidéos de tutoriels divers que je me suis amusée à tourner la semaine dernière!

De là à dire que je vais bientôt me noyer dans un lac, il n'y a qu'un pas (que je tâcherais de ne pas franchir, toutefois).

Je ne suis pas complètement jonquillée de la tête, hein... 

(Pour l'instant) 

images

Lol.

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [15] - Permalien [#]

05 septembre 2011

Sérum régénérant aux huiles précieuses "anti-stress-pour-la-rentrée-et-que-même-les-hommes-adorent"

sérum

Bon, aujourd'hui je dois dire que je suis fatiguée, tu vois.

C'est pas que, mais tu avoueras que les week-ends c'est tout de même particulièrement fatiguant, hein.

Et trop court, mais ça tout le monde le sait.

Finalement, au lieu de nous dire des bétises, au gouvernement, ils feraient mieux de nous obliger (oui, obliger) à partir en week-end le jeudi soir, et à revenir au boulot le mardi matin.

Déjà, ça nous permettrait d'aller shoppinguer le vendredi ET le samedi (= relance de la consommation à fond. Surtout si on décrête EN PLUS que le vendredi sera dorénavant jour de promos hebdomadaire).

Le dimanche, repos du guerrier (et de sa carte bancaire).

Et le lundi, préparation psychologique et détente mentale (SPA et massage, ou un bon roman chez soi tranquillou au soleil, c'est selon vos goût perso) (ou le temps qu'il fait) (ou l'état du compte bancaire suite aux dépenses - cf. plus haut).

Juste pour qu'on s'habitue à l'idée qu'une nouvelle semaine commence, et qu'il faut se lever à nouveau le matin.

Ca serait bien, hein?

Oui, je sais. Je devrais être nommée consultante aux affaires sociales.

Au moins.

Depuis le temps que je le dis.

Enfin.

Le lundi, c'est dur.

Surtout CE lundi. C'est encore pire. Enfin, pour certains je veux dire. 

Car c'est la rentrée des classes!!! (info exclusive, au cas où tu ne saurais pas lire, que tu vivrais sur Mars sans télé et que tu n'en aurais pas entendu parler).

imagesCARAN5PT

Je te dis pas comment tous les parents ils vont être à nouveau stressés (et je ne parle même pas de la soupe à la grimace de la progéniture, ce matin, au petit-déjeuner).

Ce lundi, c'est double peine pour certains. Le boulot + l'école à gérer (et les devoirs, et les trajets domicile/école/domicile au moins 2 fois par jour, et les bouchons jusqu'au boulot, et les activités du mercredi, et les récitations du dimanche, et les kermesses et leurs quiches Lorraines à préparer, et les mauvaises notes du petit dernier, et les petits copains de l'aînée qui veut sortir, et...)

Fnalement, tu vois, je me plains mais ça pourrait être pire.

Je pourrais avoir un enfant (en plus d'un homme, d'un chat et d'un hamster) à gérer.

Je vous souhaite bien du courage m'ssieurs-dames.

Bonjour les rides d'expressions qui vous guettent, hein. 

Ben nous, avec MJP, vu qu'en ce moment on s'entraine et qu'on aimerait quand même en fabriquer un, de mini-nous (c'est pas facile facile, c't'affaire, je vous avouerais), on a décidé de parer à tout problème de rides du lion, ou de sharpei.

C'est comme quand t'as prévu une bonne bouffe le dimanche et que tu fais la diète le samedi, en prévision.

On se badigeonne tous les jours avec de la crème / huile / sérum qui nous permettent de garder une peau (plus ou moins) de jeune homme / fille (ou presque) (jeunes je veux dire) (à 33 ans il est temps de s'y mettre reconnaissons-le).

Comme ça, quand viendra l'heure de la ride de l'enfant, haha, nous on n'aura même pas peur.

Et surtout pas MJP avec cette chouette huile non-grasse régénérante que je lui ai concocté.

Cosméto 0911B 017

Vous voyez le truc?

Comment ça, non?

Mais si.

Dès que mini-nous sera là, j'aurais une bonne excuse pour lui dire de se lever à ma place la nuit, pour lui donner à manger (ou le changer) (ou le rendormir) (au choix).

Avec sa peau de jeune fille en fleur le matin, il ne pourra plus dire qu'il a besoin de 8H de sommeil pour être frais comme un gardon. Et beau comme un camion.

Et toc.

Sérum régénérant aux huiles précieuses que-même-les-hommes-adorent

Cosméto 0911B 007

Synergie d'huiles essentielles:

Citron: 3 gouttes (citrus limon) - rafraîchissant purifiant - note de tête

Menthe verte: 6 gouttes (mentha viridis) - rafraîchissant dynamisant - note de tête

Romarin: 4 gouttes (rosmarinus officinalis) - dynamisant raffermissant - note de tête

Rose: 4 gouttes (rosa damascena) - antiride régénérant - note de coeur

Bois de rose: 5 gouttes (arvita parvifolia) - antiride régénérant - note de coeur

Lavande: 5 gouttes (lavandula angustifolia) - régénérant revitalisant - note de coeur

Patchouli: 5 gouttes (pogostemon cablin) - note de fond

Benjoin: 5 gouttes (styrax tonkinensis) - note de fond et fixateur de parfum

Ajouts d'actifs cosmétiques (Aroma-Zone):

Relax'rides: 7 gouttes

Bio-remodelant: 5 gouttes

Collagène végétal: 7 gouttes

Vitamine E : 4 gouttes (antioxydant)

Huile de pépins de pamplemousse: 3 gouttes (conservateur)

Fragrance cosmétique (facultatif):

1 cuillère à café "Azzaro men" (Sensory perfection)

Base d'huiles précieuses:

1/2 cuillère à café (cc) de tamanu (régénérante et revitalisante)

1 cc huile de figuier de barbarie (anti-âge et régénérante)

1cc d'huile de macadamia (nourrissante et revitalisante)

1cc d'huile de rosier muscat (anti-rides)

1cc d'huile de son de riz (nourrissante et régénérante)

1cc huile de noyaux d'abricot (anti-rides)

1cc huile de carotte (bonne mine)

complété à 50 ml avec de l'huile de jojoba (composition similaire à celle du sébum, absorption optimum par la peau, toucher non gras).

Sérum texture

Bilan:

Il est plus que ravi, l'homme! La texture "huile sèche" de ce sérum ne s'accroche pas dans sa barbe de trois jour savamment taillée, comme le fait une crème classique, et est hyper vite absorbée par sa peau.

L'odeur lui plaît beaucoup, un mélange légèrement épicé qui lui rappelle les parfums du Maroc, dixit. 

Pour ce qui est de l'efficacité: peau qui ne tiraille plus, traits moins marqués le matin. Pour les rides, on verra ça dans quelques semaines!

Quoi qu'il en soit, il est conquis... Paré à faire le grand saut?

A fond!!!

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 septembre 2011

"Haus of Gloi", un voyage au pays des sorcières de la bulle...

imagesCA640AME

Il y a des fois, je me prends à rêver de savons qui seraient plus que des savons...

imagesCAMOBBFZ

Des savons qui ouvriraient les portes de mon imagination et qui me porteraient vers les pages des livres de contes de fées de mon enfance...

imagesCA79E78B

Des savons qui me donneraient encore plus envie de savonner, même si au jour d'aujourd'hui je ne vois pas bien comment cela pourrait être possible...

imagesCAD0UNBA

Des savons qui seraient, au delà de leur simple enveloppe de bulles en devenir, de véritables mines d'or d'idées et de concepts merveilleux nés d'esprits créatifs géniaux...

photo

Il y a tellement de savonniers fantastiquement doués dans le monde, pour qui c'est plus qu'une passion, mais un véritable art qu'ils exercent avec la plus grande des délicatesse...

imagesCATL8Z2Z

Je ne me lasse pas de m'émerveiller devant eux...

imagesCATJCC0O

Aujourd'hui c'était The Haus of Gloi qui m'a fait voyager dans les hautes sphères de la magie savonnesque... ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [7] - Permalien [#]