Soapacadabra!

18 mai 2012

Le savon dit "ayurvédique" au secours de nos énergies vacillantes... Mais késaco que ce machin là (en vrai?)

Savon ayurvédique 017

Oulàlà! Ca bouge encore par ici!!! 

Ah? Tu n'as pas remarqué le nouveau design de la bannière (entre autres?) A croire que manger du chocolat toute la journée commence à faire effet, l'énergie revient dis!  ;-)

(parce que oui, je n'en mange que pour les vitamines que cela apporte, forcément).

Donc, le changement, c'est maintenant. Voilà.

Bon, au delà du plaisir induit par les phéromones gustatives, il paraît que l'énergie peut revenir également avec des trucs un peu moins caloriques, mais tout aussi naturels.

C'est comme ça que je me suis retrouvée avec un savon ayurvédique dans les mains, qu'une copine m'a offert il y a quelques jours de cela. 

Savon ayurvédique 009

"Ayurvédique? Savon? Hein?"

Pour moi, l'ayurvéda, c'était surtout un machin vaguement hindou, un peu bizarre sur les bords, que certaines stars vieillissantes genre Sting, Barbra Streisand ou autres Madonna s'amusaient à  mettre en avant dans leurs interviews pour se rendre intéressants et dépoussiérer leur image ringarde. 

Après m'être demandé si j'avais l'air d'avoir pris un coup de vieux à ce point, j'ai rigolé en me demandant si on aurait aussi, un jour, un savon à l'eau bénite ou hallale. Et je l'ai mis dans un coin. 

Du moins... 

Son odeur épicée m'intriguait quand même, un mélange de thym et de sauge, un truc pas forcément agréable, mais pas repoussant non plus... Et puis, "savon ayurvédique", pas moyen de rester comme ça sans en savoir davantage. C'était suffisamment spirituel pour m'interpeler... Je n'allais pas en rester là, il fallait que je comprenne en quoi une décoction de plantes pouvait rendre un savon subitement quasi "magique".

Alors bon, étape numéro 1: si on intérroge notre ami wikipedia, voilà comment l'ayurvéda est présenté:

L'āyurveda ou ayurvéda ou encore médecine ayurvédique (en écriture devanāgarī : आयुर्वॆद, la « science de la force vitale ») est une sagesse et une médecine traditionnelle originaire de l’Inde, également pratiquée dans d'autres parties du monde. C'est une médecine non conventionnelle. En sanskrit, le mot āyurveda est une association des mots : āyur signifiant « vie » etveda qui signifie « science ». L'ayurveda puise ses sources dans le Véda, ensemble de textes sacrés de l'Inde antique, et ses principes sont ceux de ce qu'on appelle aujourd'hui la « médecine naturelle ». En l'occurrence, il s'agit d'une approche dite holistique de la culture védique, dont l'hindouisme s'est librement inspiré.

Jusqu'ici, ça va à peu près. C'est donc, plus qu'un machin religieux, avant tout une médecine naturelle qui privilégie l'approche hollistique pour comprendre et soigner un patient. 


blonde(NB: si tu es comme 95% des gens à ne pas savoir ce que c'est que "hollistique", je te rassure, tu n'es pas frappée du syndrôme blondissime de Paris Hilton. Je te renvoie à cet article LA, fort intéressant et merveilleusement bien écrit, qui éclairera ta lanterne. Si si, un fabuleux article, signé par une personne formidable - et modeste. Tu as deviné qui? Lol)

(et si tu as la flemme et que tu es donc un petit peu blonde quand même sur les bords - version Loana cependant, sache que ça veut juste dire qu'on traite le malade dans son ensemble (esprit, moral, corps, dans sa globalité, quoi) et non pas la maladie seulement. Ca part du principe que rien n'arrive par hasard, qu'il y a une raison à l'apparition des syndrômes, qu'il faut traiter si on veut être totalement guéri. Un truc comme ça, quoi.)

Bref.

Ensuite:

Les praticiens ayurvédiques ont également mis au point un certain nombre de préparations médicinales et de procédures chirurgicales pour guérir diverses maladies et affections. L'āyurveda est devenue une forme de médecine alternative en Occident, bien que les brevets concernant ses médicaments aient été contestés par des institutions officielles des pays occidentaux et de l’Inde. Sa valeur médicale est reconnue par l'Organisation mondiale de la santé.

 L'āyurveda propose un bien-être durable dans la vie, tant individuelle que familiale et sociale. Elle replace l'homme dans sa dimension à la fois physique et spirituelle. Elle considère que toutes les maladies affectent en même temps le corps, l'âme et l'esprit. Elle ne traite donc jamais l'un sans les deux autres.

(bande de copieurs!)

L’āyurveda croit en l’existence de cinq grands éléments (en devanāgarī : पन्छतत्व ; la terre, l’eau, le feu, l’air et l’espace), formant l'univers, y compris le corps humain. Le sang, la chair, le gras, l'os, la moelle, le chyle et le sperme sont les sept principaux éléments constitutifs (en devanāgarī : सप्तधातु) de l'organisme. L’āyurveda croit en l’équilibre de trois "humeurs" ou dosha (en devanāgarī : त्रिदॊश्) :

Ces éléments sont présents à des degrés différents chez chaque individu. Cette doctrine des trois dosha, est primordiale. Le(s) dosha(s) dominant chez l'individu détermine(nt) ses tendances, ses faiblesses et conseille un style de vie, notamment un régime qui lui est bénéfique, en l'harmonisant avec l'univers.

Pour la médecine ayurvédique, il n’y a pas d’opposition entre les phénomènes somatiques et les phénomènes psychologiques. On trouve dans le Veda de l’Ayur des pratiques médicales, les conditions de la santé physique et psychique, les explications sur l’origine des maladies.

Tiens, pas si bête finalement... Très intéressant, même!

Mais en quoi un savon peut-il devenir subitement ayurvédique? Si l'ayurvéda regroupe avant tout une hygiène de vie et une régularisation alimentaire, dans quelle mesure le savon peut-il intervenir dans tout ça?

Sans avoir de réponse vraiment détaillée, voilà un premier élément d'éclairement:

Certains produits ayurvédiques, principalement les herbes utilisées pour la phytothérapie, ont été testés avec des résultats prometteurs. Le curcuma et les dérivés de la curcumine semblent avoir des propriétés bénéfiques.Deux variétés de sauge ont été testées, avec pour résultat une amélioration de la mémorisation des mots chez les jeunes adultes, et une autre avec une amélioration des symptômes des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Dans certains cas, la médecine ayurvédique peut fournir des pistes pour découvrir des composés ayant une action thérapeutique. Par exemple, les produits dérivés du venin de serpent auraient des propriétés thérapeutiques. Beaucoup de plantes utilisées comme remèdes dans le cadre du Rasayana (rajeunissement) sont de puissants antioxydants. Le margousier semble également avoir des propriétés pharmacologiques bénéfiques.

Mitra & Rangesh (2003) soutiennent que la cardamome et la cannelle seraient capables de stimuler les enzymes digestives qui dégradent les polymères des macromolécules assimilées par le corps humain. La recherche suggère que la Terminalia arjuna est utile pour atténuer les douleurs de l’angine de poitrine et pour le traitement de l’insuffisance cardiaque et de la cardiopathie coronarienne. Le Terminalia arjun peut également être utile dans le traitement de l’hypercholestérolémie. Le margousier aurait une action immunostimulante et est souvent utilisé comme anti-infectieux. Il a été prouvé qu’il augmentait la production d’Interleukine 2 et augmentait l'immunité sur des volontaires en stimulant les lymphocytes et plus particulièrement les lymphocytes T en l’espace de trois semaines. Le poivrier noir et le poivrier long trouvent tous deux une application en médecine ayurvédique, en association avec le gingembre sous forme de trikatu un mélange traditionnel. Le Trikatu a été proposé pour augmenter l'appétit, améliorer la sécrétion des sucs gastriques et guérir certains troubles gastriques - en particulier l’achlorhydrie et l’hypochlorhydrie.

OK, donc pour faire court, c'est l'utilisation des plantes et de phytothérapie pour traiter certains désagréments et troubles quotidiens, selon les entendements du "Véda".

Donc, un savon ayurvédique, c'est juste une barre réalisée à partir d'éléments naturels et de plantes médicinales choisies pour leurs propriétés bénéfiques reconnues. En gros.

CQFD?

Le plus connu est le "medimix":

miniImageGen

"Sa mousse enrichie avec les extraits de 18 puissantes herbes protège des problèmes de peau tels que: eczema, boutons noirs, boutons d’acné, démangeaisons, fièvre miliaire, furoncles, etc.

Elle est également efficace contre les pellicules. Vous pouvez l’utiliser quotidiennement pour le corps, le visage et les cheveux.

Pour de meilleurs résultats, il est conseillé de laisser poser la mousse durant trois minutes".

Tout un programme...

Alors bon, personnellement, je ne sais pas si c'est le savon ou le chocolat, mais j'ai trouvé ça plutôt pas mal, j'ai même fini par m'habituer à l'odeur particulière...

 

savon_ayurvediqu_4aef310ff1c9b

 

Par contre, mon savon ne moussait quasiment pas, on ne peut pas parler d'onctuosité non plus... Pas très glamour à l'usage...

Quant à sa composition:

 

Savon ayurvédique 024

 

Le mélange d'huiles végétales est plutôt basique... Pour ainsi dire, de mélange il n'y en a point: de l'huile de coco et c'est tout... Pas d'indication quant au surgraissage... Désséchant alors? Si je ne l'ai pas touvé particulièrement agréable à l'usage, je n'ai pas remarqué de sècheresse particulière après rinçage, cependant...

Mais bon, vu que c'est vendu par une association, je dirais que c'est un savon intéressant et que j'en reprendrai sûrement si j'en ai l'occasion. 

En attendant, je vais me mettre au savon "ayurvédique", moi aussi! Convaincue par la doctrine, pour sûr!

La suite bientôt, alors!  ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Le savon dit "ayurvédique" au secours de nos énergies vacillantes... Mais késaco que ce machin là (en vrai?)

    Ayurvéda

    Bonjour Missrimel, c'est la première fois que je poste un commentaire, mais je viens régulièrement sur ton blog, et j'aime beaucoup! J'adore la façon dont tu rédiges et mets en scène tes aventures et découvertes.

    Un petit plus concernant l'Ayurvéda (j'en suis un amateur), ce qui est intéressant avec l'Ayurvéda, c'est qu'on peut choisir les plantes avec lesquelles on souhaite travailler en fonction de notre constitution (les DOSHAS) et des divers troublent que peuvent occasionner leur déséquilibre.

    Ainsi, il y a autant de savons qu'il y a d'êtres humains.
    Quand bien même le savon incorpore des actifs thérapeutiques, il faut également le voir au-delà de la simple chimie moléculaire et aller voir du côté de cette alchimie élémentale.

    Par exemple, selon l'Ayurvéda, une personne en surcharge pondérale, avec une forte ossature, une tendance à la sédentarité ainsi qu'une digestion lente (schématiquement, on dira qu'elle sera Kapha) pourra utiliser un savon à base de lavande, de coriandre et pourquoi pas de millepertuis. Ce savon (on peut également prendre ces plantes en tisanes) va alléger quelque peu cette énergie Kapha afin d'établir un équilibre avec les autres éléments. Ici en l’occurrence, Pitta.

    A l'inverse une personne assez fluette, peu musclée, peau sèche avec un visage plutôt fin pourra utiliser un savon à base d'Hysope, d'Arnica et d'Achilée par exemple, histoire d'apporter un peu plus de "lourdeur" par l'énergie Kapha que favorise ces plantes.

    Voilà pour la "petite" parenthèse.
    Merci à toi de nous faire partager tes trouvailles!

    L'Apothicaire.

    Posté par L'Apothicaire, 28 mai 2012 à 16:03 | | Répondre
  • Hello!

    Merci beaucoup pour ton petit mot, très enrichissant!
    C'est vrai que ça a l'air passionnant, complexe également, mais c'est ce qui rend cette science aussi exacte, apparemment...

    En tout cas, elle est reconnue par l'OMS, et semble tellement respectueuse de la personne dans son intégralité que ça me dit bien d'en apprendre davantage... Je viens de commander un bouquin là-dessus, histoire de déterminer vers quel Dosha mon profil tire le plus, et adapter mes tisanes et autres savons dans ce sens!

    Posté par Missrimel, 29 mai 2012 à 10:17 | | Répondre
  • Sympa les petites blagues sexistes sur les blondes dans votre l'article. Vous devez vous même etre très maligne pour parler de votre propre genre ainsi! Et vous qui dites que le savon ayurvédique vient au secours des énergies vacillantes...vous avez clairement besoin d'opter pour une utilisation plus fréquente.

    Posté par MargotAnna, 05 octobre 2016 à 14:12 | | Répondre
    • Posté par Missrimel, 05 octobre 2016 à 14:47 | | Répondre
    • 😊 et vous vous auriez clairement besoin de faire urgemment une bonne cure de second degré en ce beau début d'automne!
      Essayez de vous ouvrir à l'humour au lieu de vous fermer dans des sermons inutiles qui laissent transparaître sans doute possible un sérieux manque de légèreté et des analyses de texte basiques.
      Si j'ai l'énergie vacillante,  vous avez pour votre part une finesse d'esprit très limitée.
      Bon vent à vous, avec ou sans ayurveda...

      Posté par Missrimel, 05 octobre 2016 à 14:47 | | Répondre
  • Article très intéressant sur les savons ayurvédique , j'utilise les savons ayurvédique medimix depuis ma découverte de ayurvédisme en Inde et c'est magique...

    Posté par Pushkar75, 29 mai 2017 à 16:28 | | Répondre
Nouveau commentaire