Soapacadabra!

30 octobre 2012

Les promesses de l'huile de Carthame: savon de princesse "Delicate", rien que pour les filles (ou pas)

Delicate2

Cela faisait un petit moment déjà que j'avais très envie de tester la fabuleuse (ou pas) huile de carthame, qui est très réputée en savonnerie... Bien que parfois décriée.

En effet, elle donnerait des savons très doux, serait excellente pour lutter contre la peau sèche, et permettrait d'obtenir de beaux aspects lisses et brillants. C'est l'une des huiles préférées de la célèbre cosméteuse Reo...

Cependant, son point faible reconnu officiellement (si tant est que l'officialité soit de mise en cosméto, où la subjectivité prime bien souvent), est que le savon obtenu avec une forte proportion d'huile de carthame met du temps à durcir. Il reste mou plus longtemps, et ne peut être démoulé qu'après 48 bonnes heures de séchage, au bas mot. Par ailleurs, il donnerait des savons gluants si sa proportion est trop élevée, peu moussants et pas très crémeux (dixit Kafee).

Delicate5

Bref. Il fallait que je vérifie ça pour me faire ma propre opinion, et une belle bouteille d'huile de carthame dénichée en Belgique il y a quelques temps m'en a donné l'occasion!

Déjà, le carthame, késaco?

250px_Safflower

Le carthame (ou carthamus tinctorius) est une plante herbacée, mesurant entre 10 à 60 cm de hauteur. Il produit un fruit à goût amer. Les graines et leur huile sont beaucoup plus prisées, au détriment des fleurs.

Originaire d’orient, cette plante existe à l’état sauvage en Asie, au Japon, en Australie, en Amérique du sud et centrale. Elle est cultivée dans le bassin méditerranéen grâce à la propriété colorante de ses fleurs, tandis qu’en Asie et en Amérique latine, on exploite plutôt son fruit oléagineux.

Le carthame est aussi connu sous le nom de « carthame des teinturiers ». Durant des siècles, il fut cultivé en Europe pour ses colorants jaune et rouge carthamines surtout. C’est une plante qui se contente de très peu d’eau, et peut donc pousser dans des conditions climatiques arides, voire même désertiques.

Composition de l’huile de carthame:

L’huile de carthame vierge est riche en vitamine E (43,2mg pour 100g).

- acides gras saturés : 9%
- acides gras mono-insaturés : 11%
- acides gras poly-insaturés : 78% (avec une très forte proportion d’acide linoléique : 78%)

C’est donc l’huile la plus riche en acide linoléique de toutes les huiles végétales.

Si l'on regarde du côté d'Aromazone, on en apprend un peu plus sur ses propriétés en cosméto:

  • Favorise la vasoconstriction des vaisseaux sanguins pour lutter contre la couperose et les rougeurs diffuses.
  • Restructurante et réparatrice, elle préserve l'élasticité de la peau.
  • Relipidante, nourrissante, émolliente, elle contribue à rétablir l'hydratation de la peau.
  • Antioxydante, l'huile de Carthame aide à combattre le vieillissement de la peau.
  • Fluide et légère, elle pénètre facilement dans la peau.

Indications:

  • Peaux sèches à très sèches
  • Peaux à rougeurs, couperose, acné rosacée
  • Cernes, poches sous les yeux
  • Peaux matures
  • Peaux fatiguées, relachées

Le savon

 

Delicate6

 

J'avais envie de mettre cette huile en valeur dans une composition spéciale peaux sèches, avec un parfum un peu poudré et une texture douce et ferme. Je l'imaginais comme un savon du soir qui peaufinerait le démaquillage du visage, par exemple.

Pour cela, j'ai choisi d'utiliser l'huile de palme, pour renforcer la tenue et l'abondance de la mousse, sans rendre le savon trop agressif (une proportion d'huile de coco - durcissante et moussante- supérieure à 30% a en effet la réputation d'être desséchante pour la peau). Bien entendu, l'huile de coco rentrera à relativement fort pourcentage dans la recette tout de même, me donnant ainsi une base d'huiles solides suffisante pour obtenir un savon à la texture ferme et au pouvoir fondant raisonnable.

Je leur ajoute du beurre de karité, pour toutes ses qualités hydratantes, nourrissantes, et pour également rendre le savon encore un peu plus dur après la cure...

... Et bien entendu, un chouia d'huile de ricin, pour l'abondance de la mousse et sa richesse!

Je peux alors réfléchir aux huiles liquides à températures ambiante -donc moins riches en acides gras saturés- que je vais utiliser. Pour rappel, on peut également mesurer le degré d'insaturation global d'une huile végétale en recherchant son indice d'iode. Plus celui-ci est élevé, plus l'huile contient des AG insaturés (exemple: coco, coprah, palme... Les graisses solides chez nous, quoi). Il va falloir prendre en compte ce critère, car une huile à l'indice d'iode trop faible a tendance à rancir rapidement, et à donner au bout de quelques semaine une odeur désagréable au savon (au dessus de 100 c'est préférable).

Bref. 

Ces critères pris en compte, reste à savoir quel look donner au savon. C'est pas si secondaire que ça finalement, car c'est à son aspect qu'on va avoir envie de l'utiliser ou non, après tout!  ;-)

Comme c'est un savon "pour filles" (cause le démaquillage, hein, voir plus haut... quoi que des hommes à fond de teint, paraît qu'on en voit de plus en plus...) il lui fallait des couleurs "de filles" (CQFD).

Bien sûr, les nanas fanas de bleu et de noir, il y en a à la pelle, mais curieusement si je demande à mes petites nièces (très princesses dans l'âme et complétement fifilles) quelle est leur couleur préférée, j'ai deux réponses systématiques, indépendantes des sondées qui me disent sans hésiter 1 secondes: mauve et rose !! (prononcez "maaave et raaase" en tortillant vos cheveux).

Va pour le mauve et le rose, alors! On va se la jouer princesse à fond nous aussi, na.

Du coup, quoi de mieux pour une princesse qu'un marbrage délicat posé négligemment sur une base claire, reposant elle-même sur un lit uni façon violettes?

Delicate4

C'est beau... Sur le papier. Parce qu'en vrai, ma base "façon violette" s'est transformée en gris-souris à la "Jack" de Cendrillon, un peu plus prononcé au fur et à mesure du séchage (merci TKB).

Mais bon, mis à part cette petite contrariété qui m'apprendra à ne pas utiliser le mica "Sagittaire"  tout seul, puisque réagissant si mal au contact de la soude, je trouve que les savons une fois terminés sont plutôt sympas, très girlys... sans compter que leur parfum est sophistiqué à souhait et carrément délicieux!

Côté texture, mission accomplie! (youpi!) : ils ne fondent pas vite, sont très doux, bien moussants et crémeux à souhait, et laissent la peau bien douce, sans cette sensation de tiraillement souvent ressentie après une toilette au savon.

Delicatebulles

Je suis donc conquise par l'huile de carthame, et la réutiliserait très certainement dans d'autres recettes savonnesques.

Mais...

Le (seul) hic est apparu quelques 2 mois après... 

Une légère (très légère mais tout de même) odeur de rance vient perturber ma fragrance et lui donner un côté un peu moins poudré (forcément). Crotte! La prochaine fois j'utiliserai l'huile de carthame avec davantage de parcimonie, car je crois bien que c'est sa forte proportion qui en est la cause, les autres huiles employées pour cette recette ne présentant pas de risque particulier d'instabilité-oxydation.

Mis à part ça, c'est vraiment un chouette savon de princesse. Même que j'y ai rajouté des paillettes de fée sur le dessus à la fin, et ouaih.

Savon "Delicate" à l'huile de Carthame

 

Delicate1

 

Composition:

huile de coco: 25% (mousse abondante)

Huile de palme: 20% (tenue et densité de la mousse)

Huile de Carthame: 25% (douceur et soin)

Huile de ricin: 5% (mousse abondante et douce)

Huile de colza: 10% (douceur)

Beurre de karité: 15% (onctuosité et soin)

+ soude et eau (à recalculer)

Fragrance:

Huile essentielle de sapin de Sibérie: 5.1g

Huile essentielle de menthe verte: 4.6g

Fragrance South Pacific Water (Sensory Perfection): 25.5g

Micas:

Sagittaire (TKB), dans la partie inférieure du savon

Sagittaire et néon purple (TKB) + dioxyde de titane, dans la partie supérieure du savon.

Delicate3

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur Les promesses de l'huile de Carthame: savon de princesse "Delicate", rien que pour les filles (ou pas)

    Vraiment très beaux ces savons ! Et si en plus, ils sont doux, c'est superbe !

    Posté par gingembre, 30 octobre 2012 à 17:36 | | Répondre
  • je le veux !!!!

    Coucou,

    Comment vas-tu? Bien j'espère!

    Une fois de plus je passe commande en plus des autres (même avec l'odeur de rance).

    Plein de bisous
    Au plaisir de te lire ou de te voir

    Posté par lolotte, 30 octobre 2012 à 18:01 | | Répondre
  • Ce savon est magnifique et il porte bien son nom

    Posté par Natalia, 31 octobre 2012 à 18:41 | | Répondre
  • Très joli savon, bravo

    Posté par Raphael, 01 novembre 2012 à 21:35 | | Répondre
  • j'aime beaucoup le look de ces savons!
    je n'ai jamais essayé l'huile de carthame en savonnerie mais tu me donnes envie de tenter. J'ai récemment fait un savon avec pas mal d'HV de chanvre dedans, j'ai un peu peur d'avoir le même effet que toi, niveau odeur rancie etc... mais c'est comme ça qu'on apprend et qu'on avance dans l'art de la savonnerie

    Posté par Pastek, 03 novembre 2012 à 22:02 | | Répondre
  • Très très beau savon, avec la rose sur le dessus il est magnifique et le gris (à la base mauve) va très bien avec le rose.
    Sinon j'espère que tu vas bien, ça fait longtemps que nous n'avons pas eu de tes "nouvelles" , j'espère bientôt "voir" une autre de tes creations.Bon courage et bonne continuation.
    Cécile.

    Posté par Cécile, 14 novembre 2012 à 22:05 | | Répondre
  • J'adore son look sur ton porte savon. Un plaisir de te lire. J'espère que tout va pour le mieux. Bises.

    Posté par swanee, 23 novembre 2012 à 11:40 | | Répondre
  • j'aime beaucoup

    Posté par Lilits, 06 décembre 2012 à 23:08 | | Répondre
  • Pour avoir eu la chance de tester quelques uns de tes savons, je les trouve particulièrement doux, et j'adore les synergies olfactives que tu concoctes !! Tu nous manques sur la blogo, reviens ^^

    Posté par Sealeha, 29 décembre 2012 à 14:25 | | Répondre
  • Belles réalisations vos savons ! En tout cas je connaissais l'huile de carthame pour ses vertus dans l'alimentation et son apport en oméga 3. On apprend tous les jours.

    Posté par Bruno, 04 mars 2015 à 15:03 | | Répondre
    • Merci beaucoup Bruno! A bientôt!
      De : Bruno
      À : missrimel@yahoo.fr
      Envoyé le : Mercredi 4 mars 2015 15h03
      Objet : Nouveau commentaire de Bruno [Soapacadabra!]

      #yiv3396518083 body {font:14px "Helvetica Neue", "Helvetica", Helvetica, Arial, sans-serif;}#yiv3396518083 a {color:#2BA6CB;}@media screen and (max-width:670px){#yiv3396518083 a[class="yiv3396518083btn"] {display:block!important;margin-bottom:10px!important;background-image:none!important;width:100%!important;}#yiv3396518083 div[class="yiv3396518083column"] {width:100%!important;float:none!important;}#yiv3396518083 table.yiv3396518083social div[class="yiv3396518083column"] {width:auto!important;}#yiv3396518083 table.yiv3396518083respfont {font-size:12px!important;}}

      Posté par Missrimel, 10 mars 2015 à 14:01 | | Répondre
Nouveau commentaire