Soapacadabra!

06 février 2013

Savon "Douceur de zan" au réglisse (à consommer sans modération!)

Douceur de Zan

Un produit cosméto sur le thème de la gourmandise... Voilà le défi qui était lancé lors du swap gourmand du blog "swap and the city" que j'ai eu le privilège de pouvoir organiser il y a déjà quelques temps de cela...

(à la bourre dans mes posts, je te l'ai dit, hein...)

(en même temps, je suis une nana, alors le retard est une seconde nature... Non? Ah...)

Bref. Donc.

Le thème de la gourmandise... Quel produit allais-je bien pouvoir élaborer??? Pardi?? Ben oui, un savon! (forcément) (en même temps, ça s'appelle "Soapacadabra" ici, alors voilà voilà, CQFD...)  ;-)

La gourmandise, tout un programme... Un pécher aussi, mais c'est tellement bon pour le moral qu'on va être tolérant, et reprendre un morceau de ce divin gâteau au chocolat, juste pour la magnésium que cela pourra nous apporter... Bien sûr. Hop.

Ou encore, piocher dans le paquet de bonbons qu'on a rangé dans un tiroir du bureau, juste au cas où on ferait une chute de sucre à cause de la chaleur (ou du stress, ou de la fatigue, ou du cycle menstruel... Les excuses pour être faibles sont moultitudinesques, je t'assure).

Lol (ou pas!)

Perso, les bonbons que je préfère, ce sont les réglisses, sous toutes leurs formes. Ronds, ou longs, ou durs, ou mous... Même salés je les adore (si si les réglisses salés, une spécialité belge un peu spéciale, mais qui ne me fait même pas peur) (na).

Du coup, ni une ni deux, je me dis qu'un savon au réglisse, du moins à l'odeur délicieusement anisée, ça pourrait le faire..!

Douceur de Zan 4

Outre le look du savon qui s'imposait d'office (noir bien sûr, un peu comme un morceau de Zan), le défi a été ici de recréer avec les moyens du bord la fragrance typique de ce bonbon particulier, avec juste ce qu'il fallait de mentholé, de fraîcheur, de sucré...

Pas une mince affaire... Surtout quand on a entre les mains la fragrance "Liquorice" de sensory Perfection, censée reproduire le doux réglisse de notre enfance, mais qui a davantage l'effluve faiblarde d'un vague papier d'emballage usé de "Stoptou" oublié dans un coin pendant 4 ans. Au moins.

Bref. Défi total es-parfumage savonnesque, quoi. Youpi? Ben oui, on va dire youpi.

Douceur de Zan 7

Ca m'a permis de me creuser un peu les méninges ("pour une fois", diront les mauvaises langues méchantes) :-p

"Qu'est-ce que je peux utiliser pour recomposer une odeur de réglisse bon sang?!".

Alors:

- Une bonne infusion de réglisse déjà, avec un chouia de menthe dedans, et de la badiane aussi (aussi appelée anis étoilé)... Une magnifique odeur, un arôme puissant... Mais face à la méchante soude, ça ne suffira évidemment pas...

- Des huiles essentielles, bien sûr! Menthe poivrée fera l'affaire pour son côté frais, et un peu de basilic exotique pour son côté vif. L'anis est trop difficile à trouver, alors on s'en passera... Hélàs.

- De l'arôme alimentaire, ensuite, pourquoi pas! De ceux que j'utilise pour mes macarons... Une bonne odeur bien caractéristique, et une première pour moi dans les savons... Histoire de voir ce que ça donne et si ça tient!

... Je mélange, je touille, je renifle... Et bof. Manque un truc anisé encore.

Réfléchir... Que rajouter pour renforcer la fragrance et la rendre plus typiquement réglissée??

Je lève la tête et là... Illumination, sur mon étagère.

Une bouteille d'anisette d'Oran. Toute neuve. Qui me sourit (ou presque).

Et paf, une bonne cuillère à soupe dans mon mélange, qui s'illumine d'un coup et se met à frétiller de toutes ses molécules volatiles (ah, les méfaits de l'alcool ma pauv' dame...)

Je l'ai enfin, ma fragrance parfaite! Euréka que je dis!

Douceur de Zan 5

Conclusion (ma pauv' dame):

- l'arôme alimentaire dans les savons: oui

- l'alcool : un grand oui aussi (pour une fois on a même le droit d'abuser de l'anisette) (mais juste pour renforcer l'arôme des savons).

Savon "Douceur de Zan" au réglisse pour les gourmands (et les autres)

Douceur de Zan 3

20% huile de coco (pour les bulles)

20% huile de palme bio (pour la qualité de la mousse)

10% huile de ricin (pour l'abondance de la mousse et son onctuosité)

15% huile de tournesol (pour la douceur)

20% beurre de mangue (pour la dureté du savon et le soin)

15% huile d'argan (pour l'hydratation et la douceur)

Soude et eau à recalculer (pour un surgraissage de 5%) 

Ajouts à la trace:

2% d'un mélange d'huiles d'argan et d'huile de figuier de barbarie (pour la qualité cosmétique exceptionnelle de ces huiles)

soit un surgraissage total de 7%

Micas:

2cc micas noir (TKB) et 1cc mica brillant argenté (TKB - pour la ligne centrale dans le savon)

Fragrance (la fameuse):

5g HE menthe poivrée (mentha piperita)

3.5g HE basilic exotique (ocimum basilicum)

7g fragrance pepermint + 20g fragrance liquorice (Sensory perfection)

Et enfin:

40g d'anisette d'Oran

40g d'arôme alimentaire naturel de réglisse

2 cuil à soupe de poudre de réglisse

... soit une quantité liquide de 80g à prélever sur le poids d'eau recommandé pour le savon.

 Douceur de Zan 8

 Résultat:

- L'ajout de la fragrance fait accélérer la trace vitesse grand V! cela fait comme un déphasage, comme des grumeaux... Est-ce dû à l'alcool dans la fragrance? Va savoir... Un coup de mixeur plongeant, et tout est oublié toutefois. Mais heureusement que je ne me suis pas lancée dans du marbrage, ça aurait été mission impossible.

- Le parfum? Un délice! +++ L'arôme naturel apporte vraiment sa touche, je note et recommencerait avec d'autres, genre "barbe à papa", pour voir! il est bien présent, très marqué, un vrai réglisse heu, délice!

- La mousse: de grosses bulles! Un crémeux moyen, mais ça va quand même. Il y a comme des grains à l'usage, un léger effet exfoliant sûrement dû à la poudre de réglisse ajoutée en dernier lieu...

- Par contre, niveau couleur, ça dégorge en noir abusé dans la baignoire! La prochaine fois, faudra que j'essaye plutôt le charbon, pour voir la différence... :-(

- La touche vraiment marrante, c'est l'effet frais que ça fait quand on l'utilise! Ca rafraîchit vraiment! C'est l'HE de menthe poivrée qui donne cet effet glaçon intéressant, à retenir pour un savon estival! ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [22] - Permalien [#]


Commentaires sur Savon "Douceur de zan" au réglisse (à consommer sans modération!)

    Très beau savon. Je suis fan de tes étiquettes, quel boulot en plus du savon.
    Bon à savoir, les micas noirs dégorgent. Idem que l'oxyde minéral noir. Pour le charbon, je ne sais pas...

    Posté par Luciefer, 06 février 2013 à 10:59 | | Répondre
  • J'aime beaucoup le côté brut et naturel de ce savon et l'étiquette est franchement géniale !!!
    Mais la perle de Tahiti était aussi absolument magnifique!

    De toute façon, je te trouve très très douée en tout !

    Posté par Lippia, 06 février 2013 à 11:28 | | Répondre
  • Wow, il est trop beau ! L'étiquette est aussi top, ça donne vraiment l'effet d'un bon vieux réglisse Tu es vraiment douée !
    Qu'est ce que tu as ajouté pour avoir cet effet poudreux blanc ?

    Posté par Blank, 06 février 2013 à 11:59 | | Répondre
  • C'est connu, les bouteilles d'alcool ont le plus beau sourire du monde (moi je ne le vois pas, puisque je ne bois pas...)
    Magnifique ton savon... Il y a dans mon placard de l'arôme alimentaire, et mon aprem sera tambouilles... Donc je crois bien que je vais tester !

    Merci pour tes articles toujours aussi passionnants ! Et drôles ! Et intéressants ! Et beaux ! Et pratiques !

    Posté par Lison, 06 février 2013 à 14:01 | | Répondre
  • Merci beaucoup!!
    Blank, en fait l'effet ressort blanc sur les photos, mais il s'agit du mica blanc brillant que j'ai utilisé pour faire la ligne centrale dans le savon... J'en ai saupoudré un peu en surface pour accentuer le noir sombre du corps du savon!
    Bises à toutes!

    Posté par Missrimel, 06 février 2013 à 15:24 | | Répondre
  • Au fait Lucie, y'a un "Douceur de Zan" qui s'est (aussi) glissé dans l'enveloppe que je t'ai envoyée vendredi!

    Posté par Missrimel, 06 février 2013 à 15:26 | | Répondre
  • Ouaouh quelle aventure pour recréer une fragrance !! J'aurais pas osé de l'alcool dans le savon... Remarque, comme tu dis, tu ne cherchais pas à marbrer !! J'imagine l'odeur d'ici...
    Belle réussite
    Pour le noir, j'ai fait un savon au charbon qui ne dégorge presque pas

    Posté par Sealeha, 06 février 2013 à 15:57 | | Répondre
  • j'aime beaucoup le look de ton savon, et l'étiquette est superbe! et je confirme, le charbon ça ne dégorge pas du tout, en plus de donner un beau noir au savon

    Posté par Pastek, 07 février 2013 à 00:18 | | Répondre
  • Un savon magnifique avec ses inclusions de réglisse. Il a ce côté suranné des anciennes confiseries. Vraiment très très original, j'adore !

    Posté par gingembre, 07 février 2013 à 09:23 | | Répondre
  • Merci les filles!
    Alors je vais suivre vos conseils alors, et effectivement tester le charbon à la place du mica... Ca n'en sera que plus naturel en plus!
    Bises à toutes et bon week-end!

    Posté par Missrimel, 08 février 2013 à 10:06 | | Répondre
  • Waouh j'adore le zan!!!! l'odeur doit être terrible, qu'est ce que j'aimerais le tester!!!

    Posté par dollysoap, 08 février 2013 à 13:17 | | Répondre
  • Missrimel, très beaux savons ! Bravo !

    J'aime beaucoup la fragrance liquorice.

    Je n'ai pas de problème de pâte à savon qui change d'aspect avec les fragrances ; je les incorpore très progressivement en remuant bien entre chaque ajout.

    Posté par Colchique, 10 février 2013 à 12:48 | | Répondre
  • Wow, superbe! J'adore le look naturel de tes savons!

    Posté par Natalia, 14 février 2013 à 14:37 | | Répondre
  • Je l'adoooooore!!!!! il sent super bon dans ma salle de bains, et il est tellement beau que j'ai bien du mal à l'utiliser de peur qu'il fonde trop vite!!!
    Merci encore milles fois, c'est un DELICE!!!!

    Carole

    Posté par La fée rennaise, 15 février 2013 à 14:31 | | Répondre
  • Merci à toutes pour vos messages!

    Carole, je suis absolument ravie d'avoir pu te faire plaisir avec ce savon! C'est une belle récompense de voir que mes efforts de fragrance-searching n'ont pas été vains...


    Bises et bonne journée à vous!

    Posté par Missrimel, 15 février 2013 à 16:19 | | Répondre
  • J'ai eu la chance d'en avoir un pour le swap et je l'adore !
    Il m'a tout de suite plongé en enfance !
    Merci

    Posté par Lucille, 16 février 2013 à 10:52 | | Répondre
  • magnifiques tes savons !!! wow !

    Posté par tante nat, 26 février 2013 à 21:53 | | Répondre
  • Merci pour ta publicatoin, c'est très intéressant !

    Posté par Jazz, 02 mars 2013 à 19:23 | | Répondre
  • J'ai eu la chance moi aussi de le recevoir et comment dire... je l'ai kiffé à mort lol
    Un pur moment de régression, le zan c'est toute mon enfance.
    Bravo encore pour ce superbe savon que j'ai eu bien du mal à utiliser mais finalement je n'ai pas su résister à l'appel ^^ La chair est faible
    L'étiquette est juste sublime et le petit rouleau de réglisse en fimo qui l'accompagnait trône fièrement sur mon portable. Un joli bijou!!!

    Posté par christèle, 29 mai 2013 à 18:36 | | Répondre
  • bonsoir
    un savon comme je les conçois et bien sur un superbe résultat!!
    bravo j'aime beaucoup!

    Posté par maité, 10 août 2013 à 22:17 | | Répondre
  • bluffée, je suis! Et totalement en plus, du savon en lui même jusqu'au packaging, incroyable! Mais comment fais tu pour arriver à ce résultat? Il me faut un après midi entier pour arriver au quart du résultat:
    http://ecosymaison.over-blog.com/savon-maison-miel-de-lavande-et-cire-d-abeille
    Mais bon, courage! je m'y remets! si tu as des conseils pour créer des étiquettes, je prends. Merci

    Posté par Rose, 03 novembre 2013 à 14:17 | | Répondre
  • Salut,
    Je me lance dans l'aventure, avec cette recette pour une première. Je suis prêt, mais j'ai un doute. La trace est donné en % et la fragrance en grammes. Pour que l'ensemble ne soit pas irritant, je pense proportionner la fragrance à 2% du poids en huiles de la trace. Correct ?

    Posté par Michel, 11 août 2017 à 16:37 | | Répondre
Nouveau commentaire