Soapacadabra!

15 février 2013

Un peu de chimie (youpi!): les mystères du pH n'en seront bientôt plus (suffit d'être courageux)

pHindic

Dites, je remarque qu'on ne parle plus chimie depuis longtemps, par ici... Pas bien!

Parce qu'après tout, s'amuser à saponifier, c'est bien, comprendre les mécanismes scientifiques qui entrent en jeu, c'est mieux... Non? Ah? Bon.

Ben tant pis, hein. Je vais quand même faire ma professeur-à-frange-de-2-sous, na.

Parce que moi, ben la chimie, ça me manque beaucoup, tu sais... Là où je travaille, dorénavant, les distillations ne sont plus qu'un lointain souvenir (ému), et les équations d'oxydo-réduction n'ont plus vraiment leur place dans mes activités quotidiennes...

super-chimiste

(je t'ai dit que je faisais des microcapteurs de gaz, là où je suis? Ben voilà, tu sais tout).

(le capteur à dioxyde de carbone, je te l'accorde, c'est moins glamour que l'extraction par solvant des concrètes de fleurs... Mais voilà, je me venge en plongeant tout composé odorant dans de l'alcool à 90° pour compenser un peu et me rappeler mes jeunes années. Et toc).

(et en plus, j'obtient de belles teintures parfumées pour mes savons, de cette façon).

(mais bon, revenons à nos moutons chimiques, dis. Tu ne t'en sortiras pas en me faisant parler de mon parcours professionnel, non mais!)

Alors.

Aujourd'hui, je voulais vous poser une question. Sur les savons (pour commencer).

savon

Les savons ont un pH basique, ça tu le sais... Et tu sais aussi qu'un pH est basique parce qu'il a une valeur supérieure à celle de la neutralité. C'est-à-dire supérieure à 7.

Jusqu'ici pas de problème...    

* Acide < 7      * Neutre = 7       * Basique > 7

Mais si je te demande POURQUOI un pH neutre est égal à 7, là... C'est moins évident.

Cette valeur de 7, finalement, c'est quoi?

Pour répondre à la question, il faut reprendre certaines des bases de la chimie physique...

 

eau pure(1)

1/ L'eau pure est neutre: pourquoi?

Vous savez probablement qu'il existe dans l'eau pure, qui est totalement neutre électriquement, un équilibre acidobasique dans lequel l'eau, composé dit "amphotère", joue les 2 rôles:

rôle d'acide: H20 OH- + H+  (elle cède des ions H+)

rôle de base: H2O + H+ H3O+  (elle capte des ions H+)

bilan: 2 H2O OH- + H3O+ 

* L'eau capte autant d'ions H+ qu'elle en cède, l'équation est neutre *

 

litmuspaper

2/ Neutralité, acidité, basicité: le rapport avec [H+]

Sachant que ce sont les ions (donc les espèces + et -) qui conduisent l'électricité dans une solution, et qu'une solution neutre a autant d'ions positifs que négatifs, on peut remonter à la concentration ionique en mesurant la conductivité électrique.

Ainsi, dans l'eau pure à 25°C, on calcule (après mesure électrique) une concentration des ions H+ et OH- égale à 10-7 mol/l. Autrement dit, c'est très peu... Mais tu commences à comprendre d'où vient le fameux 7 dont on parlait tout à l'heure... ;-)

De façon générale, on a constaté que les deux variables [OH-] et [H+] (aussi appelé [H3O+]) sont reliées entre elles... Si l'une augmente, l'autre diminue, d'après l'équation chimique précédemment citée.

Ainsi :

* lorsqu'une solution est neutre, on peut dire que [OH-] = [H3O+] = 10-7

* lorsqu'une solution est acide, elle est chargée électriquement : la concentration en ions H3O+ (appelés aussi H+) devient majoritaire. L'équilibre ionique n'est plus maintenu. [OH-] < [H3O+] 

* de même, une solution basique est chargée négativement en ions OH-, et l'équilibre ionique est là encore déplacé. [OH-] > [H3O+].

Conclusion: pour simplifier les choses, on ne parlera que de [H3O+], puisque les 2 valeurs sont liées. Et la force de l'acidité d'une solution dépend de sa concentration en [H+].

pHcercle

3/ Quest-ce que le pH, alors?

Dans les solutions aqueuses, la valeur de [H3O+] peut varier énormément (de quelques unités à 10-15 mol/l environ). Aussi utilise-t-on souvent une échelle logarithmique plus commode, en définissant une nouvelle grandeur : le pH! Ainsi : pH = -log [H+] 

* Le pH de l'eau pure vaut donc, à 25°c :

-log [H3O+] = -log [10-7] = 7 !! (CQFD) 

On peut ainsi représenter une échelle des concentrations ioniques et du pH pour les solutions aqueuses de ce type:

pH

 

4/ Et pourquoi pas "moins que zéro" ou "plus que 14"?

L'échelle des pH est usuellement limitée aux valeurs extrêmes 0 et 14. Dans des solutions concentrées d'acide et de base très fortes, le pH pourrait être 14 , mais l'échelle logarithmique dans laquelle le pH est défini réduit les possibilités de dépassement des limites 0 et 14...

D'autre part, dans de telles concentrations, les approximations faites dans la définition du pH ne seraient plus valides, et l'activité de l'eau-solvant ne pourrait plus être assimilée à celle d'un liquide pur!

Hop! Toujours là? 

Bravo! Vous êtes donc courageux... Mais vous savez à présent ce qu'est le pH ! ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [16] - Permalien [#]


06 février 2013

Savon "Douceur de zan" au réglisse (à consommer sans modération!)

Douceur de Zan

Un produit cosméto sur le thème de la gourmandise... Voilà le défi qui était lancé lors du swap gourmand du blog "swap and the city" que j'ai eu le privilège de pouvoir organiser il y a déjà quelques temps de cela...

(à la bourre dans mes posts, je te l'ai dit, hein...)

(en même temps, je suis une nana, alors le retard est une seconde nature... Non? Ah...)

Bref. Donc.

Le thème de la gourmandise... Quel produit allais-je bien pouvoir élaborer??? Pardi?? Ben oui, un savon! (forcément) (en même temps, ça s'appelle "Soapacadabra" ici, alors voilà voilà, CQFD...)  ;-)

La gourmandise, tout un programme... Un pécher aussi, mais c'est tellement bon pour le moral qu'on va être tolérant, et reprendre un morceau de ce divin gâteau au chocolat, juste pour la magnésium que cela pourra nous apporter... Bien sûr. Hop.

Ou encore, piocher dans le paquet de bonbons qu'on a rangé dans un tiroir du bureau, juste au cas où on ferait une chute de sucre à cause de la chaleur (ou du stress, ou de la fatigue, ou du cycle menstruel... Les excuses pour être faibles sont moultitudinesques, je t'assure).

Lol (ou pas!)

Perso, les bonbons que je préfère, ce sont les réglisses, sous toutes leurs formes. Ronds, ou longs, ou durs, ou mous... Même salés je les adore (si si les réglisses salés, une spécialité belge un peu spéciale, mais qui ne me fait même pas peur) (na).

Du coup, ni une ni deux, je me dis qu'un savon au réglisse, du moins à l'odeur délicieusement anisée, ça pourrait le faire..!

Douceur de Zan 4

Outre le look du savon qui s'imposait d'office (noir bien sûr, un peu comme un morceau de Zan), le défi a été ici de recréer avec les moyens du bord la fragrance typique de ce bonbon particulier, avec juste ce qu'il fallait de mentholé, de fraîcheur, de sucré...

Pas une mince affaire... Surtout quand on a entre les mains la fragrance "Liquorice" de sensory Perfection, censée reproduire le doux réglisse de notre enfance, mais qui a davantage l'effluve faiblarde d'un vague papier d'emballage usé de "Stoptou" oublié dans un coin pendant 4 ans. Au moins.

Bref. Défi total es-parfumage savonnesque, quoi. Youpi? Ben oui, on va dire youpi.

Douceur de Zan 7

Ca m'a permis de me creuser un peu les méninges ("pour une fois", diront les mauvaises langues méchantes) :-p

"Qu'est-ce que je peux utiliser pour recomposer une odeur de réglisse bon sang?!".

Alors:

- Une bonne infusion de réglisse déjà, avec un chouia de menthe dedans, et de la badiane aussi (aussi appelée anis étoilé)... Une magnifique odeur, un arôme puissant... Mais face à la méchante soude, ça ne suffira évidemment pas...

- Des huiles essentielles, bien sûr! Menthe poivrée fera l'affaire pour son côté frais, et un peu de basilic exotique pour son côté vif. L'anis est trop difficile à trouver, alors on s'en passera... Hélàs.

- De l'arôme alimentaire, ensuite, pourquoi pas! De ceux que j'utilise pour mes macarons... Une bonne odeur bien caractéristique, et une première pour moi dans les savons... Histoire de voir ce que ça donne et si ça tient!

... Je mélange, je touille, je renifle... Et bof. Manque un truc anisé encore.

Réfléchir... Que rajouter pour renforcer la fragrance et la rendre plus typiquement réglissée??

Je lève la tête et là... Illumination, sur mon étagère.

Une bouteille d'anisette d'Oran. Toute neuve. Qui me sourit (ou presque).

Et paf, une bonne cuillère à soupe dans mon mélange, qui s'illumine d'un coup et se met à frétiller de toutes ses molécules volatiles (ah, les méfaits de l'alcool ma pauv' dame...)

Je l'ai enfin, ma fragrance parfaite! Euréka que je dis!

Douceur de Zan 5

Conclusion (ma pauv' dame):

- l'arôme alimentaire dans les savons: oui

- l'alcool : un grand oui aussi (pour une fois on a même le droit d'abuser de l'anisette) (mais juste pour renforcer l'arôme des savons).

Savon "Douceur de Zan" au réglisse pour les gourmands (et les autres)

Douceur de Zan 3

20% huile de coco (pour les bulles)

20% huile de palme bio (pour la qualité de la mousse)

10% huile de ricin (pour l'abondance de la mousse et son onctuosité)

15% huile de tournesol (pour la douceur)

20% beurre de mangue (pour la dureté du savon et le soin)

15% huile d'argan (pour l'hydratation et la douceur)

Soude et eau à recalculer (pour un surgraissage de 5%) 

Ajouts à la trace:

2% d'un mélange d'huiles d'argan et d'huile de figuier de barbarie (pour la qualité cosmétique exceptionnelle de ces huiles)

soit un surgraissage total de 7%

Micas:

2cc micas noir (TKB) et 1cc mica brillant argenté (TKB - pour la ligne centrale dans le savon)

Fragrance (la fameuse):

5g HE menthe poivrée (mentha piperita)

3.5g HE basilic exotique (ocimum basilicum)

7g fragrance pepermint + 20g fragrance liquorice (Sensory perfection)

Et enfin:

40g d'anisette d'Oran

40g d'arôme alimentaire naturel de réglisse

2 cuil à soupe de poudre de réglisse

... soit une quantité liquide de 80g à prélever sur le poids d'eau recommandé pour le savon.

 Douceur de Zan 8

 Résultat:

- L'ajout de la fragrance fait accélérer la trace vitesse grand V! cela fait comme un déphasage, comme des grumeaux... Est-ce dû à l'alcool dans la fragrance? Va savoir... Un coup de mixeur plongeant, et tout est oublié toutefois. Mais heureusement que je ne me suis pas lancée dans du marbrage, ça aurait été mission impossible.

- Le parfum? Un délice! +++ L'arôme naturel apporte vraiment sa touche, je note et recommencerait avec d'autres, genre "barbe à papa", pour voir! il est bien présent, très marqué, un vrai réglisse heu, délice!

- La mousse: de grosses bulles! Un crémeux moyen, mais ça va quand même. Il y a comme des grains à l'usage, un léger effet exfoliant sûrement dû à la poudre de réglisse ajoutée en dernier lieu...

- Par contre, niveau couleur, ça dégorge en noir abusé dans la baignoire! La prochaine fois, faudra que j'essaye plutôt le charbon, pour voir la différence... :-(

- La touche vraiment marrante, c'est l'effet frais que ça fait quand on l'utilise! Ca rafraîchit vraiment! C'est l'HE de menthe poivrée qui donne cet effet glaçon intéressant, à retenir pour un savon estival! ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [22] - Permalien [#]