Soapacadabra!

30 juillet 2014

"La lavande", savon de la garrigue au lait de chèvre...

LAVANDE&LAIT2b

Emballée par mon savon sur de thème de l'oranger (oui, je suis en mode "fort peu modeste" aujourd'hui...), j'ai voulu réaliser une recette totalement différente, qui mettrait cette fois-ci à l'honneur l'éternelle lavande aux propriétés si bénéfiques à tout point de vue...

En aromathérapie, on a l'habitude de dire que s'il ne fallait retenir qu'une seule huile essentielle, ce serait la lavande qui remporterait haut la main le défi. Universelle, elle est efficace pour... quasiment tout! Les brulûres, l'acné, la peau sèche, les cheveux tristounets, le stress... Rien ne lui résiste! Et en plus, c'est l'une des rares huiles que l'on peut utiliser pure sur la peau (même s'il vaut toujours bien mieux diluer une huile essentielle...). Mais c'est dire à quel point elle est douce et efficace, en plus de sentir divinement bon...

En infusion, elle est divine le soir. En eau tonique, elle adoucit, nettoie, purifie, régénère tous les types de peaux. C'est la reine des plantes, quoi! Un sacré défi du coup, que de la sublimer dans un savon! J'ai tout de même essayé de travailler là-dessus, en composant tout d'abord une harmonie olfactive autour de cette note fleurie particulièrement intense.

LAVANDE&LAIT4

J'ai donc choisi de marier l'HE de lavandin, absolument divine et très sucrée, à celle de lavande, plus prononcée et un peu plus entêtante. Le petit-grain vient arrondir la fragrance par sa touche fruitée gourmande, tandis que le patchouli, en note de fond, apporte à la synergie son côté sensuel.

Et bien je peux vous dire que moi qui n'avais jamais osé le lavandin par peur de sa tenue à la saponification, je n'ai pas du tout été déçue! Je pense même m'en servir désormais purement et simplement en remplacement de la lavande dans mes compositions parfumées... 

Outre les HE, j'ai voulu renforcer la présence de la plante dans le savon en remplaçant toute l'eau de dilution de la soude par de l'eau florale de lavande:

hydrolat-de-lavande

... et ai rajouté en complément une infusion de fleurs de lavande pour parfaire le tout. Harmonie et équilibre au programme! La lavande est à l'honneur à tous les niveaux.

Comme désormais je ne fais pas un savon sans ajouter du lait (je craque totalement sur la douceur et l'onctuosité que ce dernier apporte à la mousse, sans parler de la peau de bébé après rinçage...), j'ai choisi ici d'utiliser du lait de chèvre, car je trouvais que chèvre et lavande faisait bon ménage... Ca me fait penser au sud de la France, sa garrigue, ses collines et son ciel bleu, à Marcel Pagnol et bien sûr, à sa Manon des Sources...  

Bref.

Le lait de chèvre, outre sa forte teneur en acides aminés, en vitamines et en oligo-éléments, possède une structure moléculaire de très petite taille qui lui permet d’infiltrer plus facilement la barrière cutanée... Ainsi, plus facilement absorbé par la peau, il favorise une hydratation en profondeur et aide à reconstruire le film hydrolipidique. Il soulage efficacement les peaux sensibles, allergiques, ou à problèmes (dermatoses comme l'eczéma ou le psoriasis), et est une excellente arme anti-âge par ailleurs. 

Restait encore le détail de la couleur... Il me fallait du naturel bien entendu, et si possible du violet ou du bleu. Et voilà. Dites-moi un peu comment on obtient du violet et/ou du bleu après saponification (et madame la soude, donc), sans utiliser de machins bizarres chimiques ou pas nets..? 

Ben avec du génipa, tiens. 

C'est encore chez MyCosmetik que j'ai découvert ce machin là, parce que vous je sais pas, mais moi, le génipa, je n'avais jamais entendu parler de ce truc là auparavant... 

extrait-de-genipa

Pour la petite histoire, le Genipa, Huito ou Jagua est originaire des forêts tropicales humides d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud. C'est un petit arbre de la famille des Rubiaceae qui 15 m de haut avec un feuillage dense, luisant et vert foncé et des baies comestible à peau épaisse de 5 à 8 cm de diamètreLes peuples amazoniens extraient du fruit vert un jus clair qui réagit avec la peau ou les cheveux et donne une couleur bleu nuit à noir. (Merci Wiki, hein...)

Toujours à partir du jus des fruits verts, un procédé d’hydrolyse naturel permet la production industrielle de cet extrait colorant, un bleu entièrement naturel. 

Alors OK, après saponification, c'est clair que le bleu vif tourne au grisâtre, soyons francs. Cependant, la couleur obtenue se marie tout à fait bien avec le thème de la lavande à mon goût...

LAVANDE&LAIT3

Bilan: à l'usage, ce savon mousse bien, est extrêmement onctueux et laisse la peau douce, de ce côté là objectif atteint! ;-)

Niveau parfum: il s'atténue beaucoup après la cure, on sent encore bien la lavande arrondie de ma composition, mais il est timide. Le petit-grain, qui est si présent d'habitude, s'efface ici devant la fleur bleue, pour mieux réapparaître à l'utilisation une fois le savon mouillé. La classe de la discrétion, peut-être bien, mais cependant je reverrai la prochaine fois mes proportions à la hausse pour le renforcer un peu, en passant de 5% à 7% ma teneur en huiles essentielles.

Niveau look: j'aime beaucoup le rendu du marbrage "Tiger Stripe" (fait à l'arrache)!

Allez, après quelques petites modifications de rien du tout, cette recette là, je l'adopte définitivement! ;-)

 "La Lavande"

Savon douceur pour toutes peaux, à l'eau florale de lavande et au lait de chèvre

LAVANDE&LAIT1

 

Huile de coco (mousse abondante)

Huile d'olive (crémeux et nutrition)

Huile d'avocat (douceur et soin)

Huile de palme (crémeux)

Huile de ricin (mousse abondante)

+ soude et eau florale de lavande (surgras 3%)

Ajouts à la trace

Infusion de lavande

Eau florale de lavande (MyCosmetik)

Lait de chèvre (10%)

HV macadamia (nutrition toutes peaux)

pour un surgraissage total de 8%

Couleur:

Extrait de génipa (2%)

Synergie d'huiles essentielles:

Petit-grain

Lavandin

Lavande

Patchouli

Posté par Missrimel dans - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur "La lavande", savon de la garrigue au lait de chèvre...

    J'adore tes textes, et je savoure..
    Tu vois justement je veux inclure des HE aux messoaps , mais j'ai peur à cause du point eclair..
    Merci merci

    Posté par Ambre Jade, 30 juillet 2014 à 22:27 | | Répondre
  • J'adore te lire et ton cheminement autour de la lavande pour concocter un merveilleux savon m'enchante
    Une envie féroce de copier cette recette, mais peut-être avec de l'orcanette pour colorer.

    Posté par gingembre, 01 août 2014 à 15:47 | | Répondre
  • Superbe. Bravo

    Posté par Lison, 03 août 2014 à 09:42 | | Répondre
  • Superbe. Bravo

    Posté par Lison, 03 août 2014 à 09:42 | | Répondre
  • Trop joli ce nouveau savon !!
    Bisous

    Posté par Lucille, 28 août 2014 à 08:40 | | Répondre
  • merci pour le partage

    Posté par masque maison, 01 septembre 2014 à 02:47 | | Répondre
Nouveau commentaire