Soapacadabra!

11 décembre 2017

Paraben: entre bataille marketing et véritable implication des industriels...

Parabenfrei

Déjà, lorsqu’on parle de parabène, on parle de quoi ? D’une vilaine substance toute dégueulasse ? D’une famille de produits trop vilains ? D’une sale molécule agressive et hystérique ?

Non, en fait, le terme "parabène" ne désigne pas une molécule organique spécifique mais un ensemble de molécules qui sont des esters de l'acide parahydroxybenzoïque. Cet acide au nom un peu barbare, c’est une forme isomère de l’acide salicylique, qui est quant à lui un précurseur de notre bon viel aspirine... C’est à dire qu’il a la même formule chimique brute (C7H6O3 ) mais une formule développée différente. Et donc des propriétés différentes! Comme un frère jumeau quoi. Mais droitier alors que l’autre est gaucher. Ils se ressemblent, mais des fois y’en a un qui est super sympa, alors que l’autre, ben… Ca peut être une vraie tête de biiip.

Bref. Comme ça, c’est sûr que ça peut paraître un chouia compliqué. Alors retenez juste de façon générale que les esters sont une forme moléculaire que l’on obtient en faisant réagir un alcool avec un acide. Ca réveille peut-être des souvenirs de baccalauréat douloureux… Mais vous en aviez sûrement déjà entendu parler ! Donc notre cher acide frère jumeau du papa de l’apirine, il va se payer une bonne cuitasse alcoolique, et hop, ni une ni deux il se transforme en mister Hide-Parabène.

(A peu de choses près)

dr-jekyll-mr-hyde

Et en fonction de l’alcool utilisé, on va obtenir différents parabène, qui ont chacun une formule particulière. C’est comme l’oncle Lulu quoi. Le vin rouge ça le fait rigoler alors que le whisky ça lui donne mal à la tête. C’est l’alcool. C’est comme ça.

Mais le parabène n’est pas QUE synthétisé industriellement par des vilains messieurs qui veulent notre peau. (non, j’rigole). On le trouve également à l’état naturel dans certains aliments tels que la mûre, l'orge, la fraise, le cassis, la vanille, la carotte ou l'oignon, ou dans des aliments préparés à partir d’ingrédients naturels (jus de fruits, vinaigre de vin, etc.) et même dans certains fromages. On les trouve également dans les produits fabriqués par les abeilles (propolis, gelée royale etc.)

Et ils sont aussi naturellement présents dans le corps humain.

Alors, vous allez me dire: pourquoi tant de haine? 

Ses propriétés antibactérienne et antifongique reconnues font qu'il est généralement utilisé comme conservateur dans les cosmétiques, les médicaments et les aliments. Et ce depuis oulà… Pas mal de temps déjà. Mélangés à n’importe quelle substance, ils évitent que s’y développent des bactéries ou des champignons. Ils sont donc largement utilisés, car très efficaces, et permettent déviter à la fois le rancissement d’un produits cosmétique, mais également la dégradation d’un médicament.

On les retrouve (retrouvait?) dans plus de 80% des produits d'hygiène et de toilette dont des shampooings, des crèmes hydratantes, mousses à raser et gels nettoyant. Donc, du fait de leur emploi comme conservateur dans la plupart des produits cosmétiques et pharmaceutiques, l'être humain est (était?) régulièrement exposé aux parabènes...

Oui mais.

Leur utilisation dans plus de 13 000 formules cosmétiques, ainsi que leur capacité à pénétrer à travers la peau posent la question de leur toxicité.

En 2010, des chercheurs mettent en avant la capacité des parabènes à activer les récepteurs des œstrogènes. C’est-à-dire que dans notre corps, ils ont une action qui ressemblent à celle d’une hormone, précisément l’œstrogène, la fameuse hormone féminine.

Cette action est extrêmement faible, bien sûr, mais cela ne signifie pas qu’elle ne peut pas avoir d’effets sur notre santé. Cela induit potentiellement une action sur la fertilité, mais également sur les tumeurs œstrogéno-dépendantes, dont la plus sinistrement connue est le cancer du sein. C’est une famille de produit qu’on englobe sous l’appellation maintenant bien connue de perturbateur endocrinien... Ceux-là même qui nous obligent de plus en plus à recourir à la PMA (j'en suis à 7), ou à faire des mastectomies (j'en suis à 1...) et des chimiothérapies (no comment).

Mais bien sûr, tout cela n’est que supposition. Et la controverse est ouverte. Car on s’affole peut-être pour rien.

-       La commission de cosmétologie serait plutôt favorable à la poursuite de leur utilisation, dans la limite d’une concentration totale maximale contrôlée...

En l’occurrence, 8 g de parabènes par kg du produit cosmétique.

-          L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (l’ANSM) considère quant à elle que les parabènes sont moins toxiques et mieux tolérés que ce que la controverse actuelle laisse à penser. Ils ont notamment établi que, si ces conservateurs pouvaient être à l’origine d’une perturbation du système endocrinien, cette dernière était très faible et sans effet notable sur l’organisme.

Mais néanmoins, le débat scientifique à propos de leur toxicité et de leurs effets cancérigènes pousse l'Assemblée Nationale à voter leur interdiction le 3 mai 2011.

Mieux vaut prévenir que guérir.

Bref, de nombreuses études aux résultats contradictoires ont été publiées concernant l'effet des parabènes sur la fertilité et le potentiel cancérigène. Aujourd’hui des recherches sont toujours en cours pour déterminer un risque avéré dans l'utilisation médicamenteuse des parabènes, et surtout les seuils de toxicité. Beaucoup d'argent est en jeu... Alors entre les lobbies médicamenteux et cosmétiques qui veulent limiter la casse (financière, j'entends), et les partisans du rien-du-tout- parfois un brin sectaire excessif, c'est notre santé retranscrite en terme de statistiques dénués de toute humanité qui est dans la balance.

Si vous voulez reconnaitre les parabènes, dans votre produit d’hygiène quotidien, c’est très simple : soit dans la composition vous voyez écrit en toute lettre « parabène », soit il faut partir à la chasse des adjuvants E214 à E219.

Pour autant, il ne faut pas se faire avoir par l’attitude purement marketing des marques, qui ont fait du « sans parabène » une mode et un argument de vente. On voit par exemple des étiquettes « sans parabène » fleurir sur certains savons, alors que ces produits n’ont absolument pas besoin de Conservateurs. Et donc de parabène...

1az

Par ailleurs, il faut bien faire attention aux substituts, moins controversés, et pourtant parfois encore plus nocifs. Certaines marques remplacent par exemple le paraben par du methylisothiazolinone ou du chloromethylisothiazolinone, parfois désignés sous l’acronyme MIT. Très allergisant pour la peau, ces produits font eux aussi l'objet de demande d'interdiction aujourd’hui.

paraben

Formulé sans parabène... mais avec tout un tas de cochonneries à la place (pétrole, huile minérale, silicones, alcool et j'en passe...)

Alors on va se tourner vers les produits bio, pour être tranquille, vous me direz ?

Ben oui. Ou plutôt, non en fait. Je m’explique.

Dans certains produits bio, on va utiliser des huiles essentielles comme conservateurs. Mais comme je vous le répète assez souvent, les HE sont des produits très actifs, et qu’il faut manipuler avec précaution. Utilisées à forte concentration, comme c’est nécessairement le cas si on veut conserver correctement une préparation cosmétique, elles risquent d’entrainer des intolérances cutanées et de grosses allergies chez les personnes sensibles.

C’est aussi le cas si on utilise de l’alcool pour remplacer le parabène, même si c’est de l’alcool bio.

Ethanol-Ethyl-Alcohol-8547

L’alcool, toujours avec modération ! (Hips !)

Entre la peste et le choléra, les irritation cutanées ou les risques toxiques, on a quand même le choix de ne rien choisir de tout ça. Justement.

Car à la vue de tout cela, on peut se dire que la meilleure des solutions semble tout simplement de réduire au maximum, voire d’éliminer, la présence de conservateurs synthétiques dans les produits d’hygiène à usage courant.

On peut alors essayer de trouver des produits cosmétiquescontenant de la vitamine E, qui va prolonger leur durée de vie grâce à son action antioxydante, ainsi que de l'extrait de pépin de pamplemousse, antibactérien.

Bien sûr, on a une contrepartie qui est la diminution de la durée de vie du produit cosmétique final - d’un facteur 4 à 5 tout de même - mais on moins on est sûr de ce qu’on utilise et de son inocuité pour l’organisme…

Enfin, encore faut-il les trouver. Car le manque à gagner est encore trop important pour les industriels, qui ne se tournent pas volontiers vers ces solutions trop peu rentables…

Ils préfèreront peut-être la solution du flacon-pompe airless aux pots standards, pour éviter le contact des crèmes et autres émulsions avec l'air, source de germes... ou pas.

Bref, la solution idéale n’a toujours pas été trouvée, et entre bataille marketing et véritable implication des industriels, on ne sait plus trop à quel saint de vouer… Ce qui est sûr, c’est qu’en tout cas cette chasse à la sorcière parabène aura eu pour effet de nous rendre plus vigilant quant à la composition de nos produits et plus responsable dans nos attitudes de consommateurs.

Et ça, c’est forcément bien! ^^

Belle semaine à vous!

:-*

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [8] - Permalien [#]


15 décembre 2016

AromatiKa... Ou Soapacadabra en vidéo... Ça vous dit?

Abonne-toi copie

 

Publicité honteuse au profit de ma chaine You Tube... Mais c'est la loose on n'est que 3 pour le moment... HELP!

Bonjour à tous!

"Mais qu'est-ce qu'elle revient faire par là, celle-là, depuis le temps?"

Ouiiii, je ne peux que baisser la tête et honteusement rougir face à cette année (!!!) de non-bloging intensif, malgré un savonnage à la maison qui l'a été tout autant, saupoudré par-ci par-là de parfumerie home-made et de cosmétologie naturelle (shampoing solide essentiellement...)

Mais j'ai des excuses (si si, j'en ai).

C'est des raisons - encore une fois pas très glamours - de Fécondation In Vitro, de Procréation Médicalement Assistée et autres biopsies super chouettes, uiiii, dont ma vie est quasiment remplie en totalité depuis 5 ans, qui nous ont tenu en haleine (ou pas) MJP et moi pendant ces 12 mois passés. Tout ça pour la bonne cause finalement, puisque ça a marché au final, et que Shani va avoir une petite soeur pour Noël! ^^

Oui, en procréation en tout cas on ne fait pas du "Home-Made" ici. Mais ça reste naturel quand même (non, mes filles ne sont pas en plastique, je vous rassure).

Alors tu vois, elles sont valables quand même, mes raisons... Non?

Bref. C'est la fin de la parenthèse poético-colorée-sexy en diable.

Tout ça pour te dire que malgré un certain calme plat "Soapacadabresque", ça bouge quand même (un peu) de mon côté. Si j'ai pour l'instant abandonné l'idée de la savonnerie pro, qui est très chronophage et pour laquelle l'énergie à fournir n'était plus au rendez-vous (mon quota de batterie a été mis à mal par les piqûres et la clinique intensive), j'ai quand même pas chômé, ça non. J'ai révisé, travaillé, mis en pratique ma formation d'aromatologue, histoire de m'occuper l'esprit mais aussi éviter les gros trous noirs de l'oubli, et ai eu envie de me faire des pense-bêtes et de partager un peu ma passion à travers une chaîne, sur YouTube (ben oui), qui m'amuse plutôt pas mal depuis quelques semaines - avec des vidéos pour lesquelles le rythme de publication sera hebdomadaire, tous les jeudis matins. 

Du moins, sauf la semaine où je vais accoucher, bien entendu. (Quoi que. Un vlog genre Baby-boom pourquoi pas?)

Ca parle donc, tadaaam.... d'huiles essentielles (sans blague?) en grande partie, mais il y aura aussi des tutoriels "méthode" (saponification notamment, prévu pour bientôt) et des astuces/conseils pour les moments clés de l'année (changements de saison, période particulière etc.) On y verra également de la parfumerie home-made très certainement, et des tips beauté à base de cosmétologie naturelle très simple, réalisable par tous.

Si ça vous dit, c'est là que ça se passe: AromatiKa (clic!)

Pour l'instant, il y a déjà en ligne une vidéo qui parle de la lavande et de ses applications aromatiques en diffusion/aromathérapie/cosmétologie naturelle:

VignetteLavande

 (Tu peux cliquer dessus pour atterrir sur la vidéo comme par magie) 

... et une vidéo des 5 huiles essentielles que je pense être les plus utiles pour les saisons froides -on est en plein dedans quoi... Bien sûr, c'est non exhaustif, mais ça peut aider quand on débute dans cette méthode de prévention naturelle des ennuis viraux et/ou de surmenage bien souvent observés en novembre/décembre:

vignette copie

(idem, clic clic si ça t'intéresse!) ^^

J'espère qu'on pourra se reparler bientôt là-bas, mais quoi qu'il en soit si vous êtes davantage porté sur les articles de blog, j'ai un tas de nouveautés en savons à mettre à jour, et d'articles à pondre ici-même... Ca bouillonne en ce moment dans ma cervelle de chimiste un peu fifolle! ^^

En attendant de pouvoir très bientôt rediscuter avec vous au travers des commentaires de ce blog ou de ma chaîne YouTube, je vous souhaite à tous de passer d'excellentes fêtes de fin d'année, sans pression et dans la joie, et vous dit à très vite! En tout cas je l'espère! 

Des bises! ^^

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [5] - Permalien [#]

13 juillet 2014

Chat ch'est bien alors!

Jazzy2 copieb

Ah oui, au fait... Gipsy aussi est devenue maman, je ne vous l'avais pas dit?

Ben voilà!! 'Sont mignons hein? Les petits nouveaux de la famille Soapacadabra! ^-^

Chacune a déjà son petit caractère: Jasmine la plus joueuse, Jeep la plus curieuse, Jazzy la plus dégourdie... Toutes les 3 sont très attachantes et très câlines!

Jasmine1 copieb

Je ne sais pas si vous vous y connaissez un peu en chat, mais en tout cas je peux vous dire que le Maine-Coon est un vraiment une race de matous formidable. Ce sont des "doux géants" (car ce sont les plus gros chats du monde) très affectueux, des "chat-chien" (pots de colle et très attachés à leur maître) au caractère particulièrement facile. Il devient vite la petite flamme de votre foyer... C'est un bonheur au quotidien! J'avais donc envie de partager ça avec vous...

Bloggueuse à chat un jour, bloggueuse à chats toujours!! 

Jeep1 copieb

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [5] - Permalien [#]

22 avril 2014

Jean-Luc Reichmann a bien aimé...

Savonétoilemidi

... le savon que je lui ai fait ^-^

(et en plus j'ai passé un très bon moment)

Après Nagui et Laurence Boccolini, la propagande télévisée continue : la saponification à froid vaincra, na!

(hihi!)

Bises à tous!

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 décembre 2013

un message "trop bidon" ^-^

Histoire de bidon

.. Ou pas ! ^-^

Le terme est prévu pour dans les jours à venir... On commence à avoir hâte de rencontrer miss frimousse qui se laisse désirer un max!!

(je vous dis pas le chantier qu'il va y avoir après l'accouchement pour retrouver une ligne digne de ce nom...) Hihihi!

Bises à tous!

 

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [16] - Permalien [#]


13 septembre 2013

Un interlude cotonesque: des "Gégés Bag" home-made (en mode mémé glossée quoi)

Les Gégés!

Je vous disais il y a quelques temps qu'en ce moment, en dehors du savon, j'avais des envies effrénées de faire des trucs que je ne fais quasiment jamais (un effet secondaire de la grossesse..?)

Bref, je lis, je bricole, j'ai des projets (des petits hein...) plein la tête... 

Et je dois dire que ces derniers jours, j'ai mis le mode "mamie" en position "on". J'ai ressorti mes aiguilles, mes fils et mes crochets à tricoter.

...

Si.

Du coup, entre mon mal de dos (gros bidon de 1000 kg au moins oblige), mon squatte canapé et mes pelotes autour de moi, je finis par me demander si je n'ai pas pris (aussi) 30 ans d'un coup! ^-^

Alors pour rattraper le coup, j'essaye de faire des trucs fashions et des machins fashys, j'évite les pantoufles charentaises, je mets du gloss et retouche mon mascara entre deux rangées de mon tricot.

Na.

Voila.

Alors ces deux dernières semaines, je me suis lancé le défi de refaire à l'identique (ou presque) l'un de mes sacs chouchous (je vous ai déjà dit que j'étais complètement raide dingue des sacs à main?), le-dit sac commençant à tourner de l'oeil (la couleur écru et le tissu coton, ça pète mais ça se salit aussi vite que Gipsy dans le jardin)...

J'ai nommé (tadaaaa :) le "Dublin" de Gérard Darel.

Un chouette sac au crochet que même Angelina Jolie elle l'a chez elle (alors c'est dire, tu vois).

angelina-jolie-gerard-darel

Il a eu beaucoup de succès, ce sac. Il est bien pratique faut dire, parce qu'il est bien grand (et nous les filles, on sait bien qu'on n'a jamais assez de place pour ranger tout notre bordel notre essentiel du quotidien dans nos sacs à mains).

Il n'a qu'un seul défaut finalement. Et de taille. Son prix (de bonne taille lui aussi...)

Alors on a vu fleurir sur le net des tonnes de sac gérard Darel "Home-Made" par les amatrices de couture et autres tricoteuses-blogueuses. Des sacs tellement réussis parfois (souvent!) que ça m'a donné envie de me lancer, moi aussi.

Ah!! On pourra plus dire que le crochet c'est ringard, maintenant!

On trouve donc des "Gégés Bags", inspirés de ce modèle, sur plein de sites, tous plus inspirés les uns que les autres. Mais il me semblait que les grilles parfois mise à disposition par certaines des talentueuses crochetières pour réaliser les "noisettes" (ces petites boules qui font tout le charme du sac) ne correspondaient pas exactement au dessin de mon sac original à moi... et je voulais un truc tout pareil, pareiiiiiilllll j'ai diiiiiiis! (sinon j'arrête de respirer).

Alors je me suis faite la mienne, de grille, à grand comptage de points et décorticage de mon précieux sac (ouf!)

Et voilà le travail !!! (ouiiii, je suis plutôt contente du résultat)!

Gégés 2

J'ai essayé, pour les comparer, 2 cotons différents, afin de voir lequel se rapprochait le plus du vrai modèle: du "Phil coton 7" de chez Phildar, et du "Big Cotton" de chez Katia.

Ben vous savez quoi? Je ne vous dirai pas quel coton a été utilisé pour quel modèle, à vous de me dire lequel vous trouvez le plus ressemblant au final !!! (le rose ou le gris d'après vous?)

Et pour les intéressées qui auraient, elles aussi, envie de virer un peu mémé pour quelques jours, je vous mets aussi mon modèle personnel à disposition (version Word) : TELECHARGEMENT ICI (clic!) 

Alors, vous en pensez quoi de ma frénésie cotonnesque? Hein? ;-)

Bises, et bon week-end à tous! 

*******

Edit du 20 décembre!

Et voilà, ma "production" de Gégés terminés, tranquillement... Entre deux couvertures bébé et trois savons! ^-^

(quand on dit que les femmes enceintes ont des frénésies... J'y crois maintenant!)

Gégés terminés!

 

Bonnes fêtes de fin d'année à tous!!

 

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [17] - Permalien [#]

08 septembre 2013

Nagui et moi sur France 2 hier, on a parlé de S.A.F...

TLMVPSP 070913

... Et franchement c'était top! ^-^

Si ça peut faire connaître un peu les vertus des savons saponifiés à froid et leur faire un peu de pub, alors j'aurai allié l'utile à l'agréable!!

Et si ça vous dit, pour voir le replay de "Tout le Monde veut Prendre sa Place", diffusé le 07 septembre sur France 2, c'est ICI...

Bon dimanche à tous!

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [10] - Permalien [#]

08 avril 2013

Bon, ça, c'est fait! ^_^

Moneydrop 05/04/13

... Et on a tout perdu! Rhaaaaa....

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [4] - Permalien [#]

03 avril 2013

Perturbateurs endocriniens: certains gels douche, dentifrices et déodorants mis en cause... Pas glop.

 

 

7db4be3026image

Les perturbateurs endocriniens ou hormonaux, par leurs interactions prouvées ou supposées avec le système hormonal humain, sont suspectés de multiples maux : outre un impact fortement soupçonné sur la fertilité, ils pourraient être liés, par exemple, à l'augmentation du nombre de cancers dits hormono-dépendants, principalement ceux du sein et de la prostate. Alors, quand on nous dit que dans certains produits de la vie courante, notamment les produits d'hygiène, ils dépassent les valeurs autorisées, on a de quoi se dire qu'on se fiche de nous...

Si mon gel douche est d'ores et déjà remplacé par du bon savon bien naturel à la maison, je commence à me dire qu'il va falloir étendre le "home-made" contrôlé à nombre d'autres produits d'usage quotidien, tant on ne peut plus faire confiance aux grandes marques pour qui le profit est plus important que le respect des règles élémentaires de sécurité sanitaire...

Après le boeuf au cheval, voici les dentifrices aux saloperies hormonales. De là à dire que je peux -peut-être- leur dire merci pour mes 4 inséminations et mes 2 FIV, il n'y a qu'un pas. Que je franchis. Et toc.

Et vous, vous en pensez quoi de tout ça?

dentifrice

Crèmes, gels douche, shampooings, dentifrices, savons, vernis, poudres de maquillage, etc. : les cosmétiques contiennent des concentrations élevées de perturbateurs endocriniens, ces molécules susceptibles de bloquer ou de modifier le système hormonal humain et d'augmenter les pathologies lourdes comme les cancers hormonodépendants, l'infertilité ou le diabète.

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a publié, mardi 2 avril, les conclusions de tests portant sur 66 produits. Une vingtaine de molécules ont été trouvées, des perturbateurs endocriniens utilisés sous forme de conservateurs, d'antibactériens, de filtres solaires, d'adoucissants, d'émollients. Le propylparaben, un conservateur, a été retrouvé dans 28 produits.

Un seul des produits analysés ne comportait pas les molécules chimiques recherchées!

L'étude attire l'attention sur plusieurs cosmétiques de la marque Nivea, un déodorant et un gel douche. Dans le Nivea Water Lily & Oil, 2,68 g/kg de propylparaben ont été mesurés, alors que le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC) fixe la teneur à ne pas dépasser à 2,48 g/kg.

Le stick déodorant Dry Confort 48 h contient 180 g/kg de cyclopentasiloxane et 7,7 g/kg en cyclotetrasiloxane, des dérivés du silicone. Un dentifrice Colgate Total renferme 2,09 g/kg de triclosan, un antibactérien qui pourrait avoir des effets sur la thyroïde.

Les experts de l'UFC-Que Choisir considèrent que ce produit, s'il est combiné par exemple avec un déodorant contenant aussi du triclosan, présente "un risque significatif".

water_lily_nivea

EFFETS À LONG TERME

Ce que craignent les toxicologues, c'est l'effet "cocktail" : l'addition au cours d'une journée de tous ces produits, crème, protection solaire, cumulée à l'exposition à un environnement lui-même pollué par les perturbateurs endocriniens. On retrouve en effet ces molécules dans les vernis, les emballages alimentaires, les parquets, le mobilier, etc. L'un de ces perturbateurs hormonaux, le bisphénol A, est présent dans les bouteilles en plastique, les conserves, la vaisselle.

"Les doses présentes dans les cosmétiques sont le plus souvent en dessous du seuil de risque. Mais il faut rappeler que les perturbateurs endocriniens agissent à faible dose et sur le long terme. Par ailleurs, ce sont les effets cumulatifs qui peuvent être nocifs. Le problème, c'est que la toxicologie classique considère la nocivité de chaque molécule isolément sans prendre en compte les risques liés à l'exposition à un mélange de substances", explique Olivier Andrault, chargé de mission à l'UFC-Que Choisir.

jacquouille2

 La solution peut-être... Devenir tout dégueux.

 L'association de défense des consommateurs demande donc une adaptation de la réglementation. Elle réclame à la Commission européenne la mise en place d'un programme de recherche indépendant sur les effets à long terme de ces perturbateurs endocriniens et l'obligation pour les fabricants d'afficher des étiquetages complets et précis. Les tests ont montré que la liste des ingrédients affichés par les fabricants sur leurs produits n'était pas toujours fiable. Les produits comportaient des substances non indiquées!

L'association souhaite enfin que les fabricants prennent les mesures qui s'imposent pour éliminer "rapidement toutes les substances toxiques ou douteuses de leurs produits".

Les effets de ces perturbateurs endocriniens sur le métabolisme humain inquiètent la communauté scientifique. En France, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail doit rendre publique, mardi 9 avril, une étude très attendue sur le bisphénol A. Et, d'ici à juin, l'Autorité européenne de sécurité des aliments devrait rendre son avis sur cette molécule.

Source: http://www.lemonde.fr

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [13] - Permalien [#]

28 mars 2013

Tagguée: le liebster award!

http://4.bp.blogspot.com/-K_0JA7g4whI/UTXw9ZKSgKI/AAAAAAAABww/WTq2lYgQeKo/s320/liebster2.png

 

Pastek a eu la gentillesse de me décerner un Liebster award!

Merci beaucoup!! ^_^

« Le Liebster Award veut dire prix du blog aimé en allemand c’est donc un prix que l’on remet au blog que l’on aime et que l’on veut faire connaître. C’est un prix destiné à faire reconnaître les petits blog et les aider à montrer leurs travaux. Bien sûr, pour accepter le Liebster Award il y a quelques petites règles ! »

 Voici les règles pour recevoir l’award :

 1. Chaque personne doit écrire 11 faits sur soi (Facultatif)

 2. Répondre aux questions que la personne qui vous a taggée a postées et créer 11 questions destinées aux personnes que vous allez tagger

 3. Choisir 11 personnes et mettre un lien vers leur blog dans votre post

 4. Les en informer sur leur page

 5. On ne peut pas tagger la personne qui vous a taggée !

 Voici la liste de question de Pastek, et donc, mes réponses!

*****

Quelle est ta prochaine destination vacances? 

Dans mes rêves, ce serait retourner à Tahiti... 3 semaines là-bas avec avec MJP, le bonheur... (D'ailleurs, on aurait pu, si on avait été moins nuls quand on a enregistré l'émission "Money Drop"... 250000€ à nous pendant... quoi? 20 secondes? Arrrghhhh les BOULES!!!). Bref. Du coup, ça sera moins glamour comme destination, mais sympa quand même: le Languedoc Roussillon! Mais on ne sait pas quand on pourra partir exactement: Gipsy attend des bébés pour fin avril, alors bon, faudra attendre qu'ils grandissent un peu!!  ;-)

Quelle est ta saison préférée? 

L'étéééé!!! Je déteste le froid, le vent, et quand il fait moins de 25 degrés dehors...

Ton dernier fou rire? 

Dimanche soir devant "Le dîner de cons". Ca ne rate jamais, c'est comme avec "Les bronzés" ou "le père Noël est une ordure": à tous les coups je me fais limite pipi dans ma culotte tellement je ris... :-z

Quel était le nom de ton doudou quand tu étais enfant?

"Antoine": une couverture en laine rouge qui ne me quittait jamais, et avec laquelle je dors encore aujourd'hui (c'est grave docteur?)... Nommée ainsi car c'est le nom du personnage joué par Alain Delon dans un film qui passait à télé au moment où j'ai voulu lui la baptiser (oui, je donnais un nom à tous mes objets étant petite. Et oui, aujourd'hui encore ça continue!). Ne me demandez pas pourquoi Antoine et pourquoi Alain Delon, je ne suis pas spécialement fan... Mais un peu bizarre, oui!

Si tu pouvais voyager dans le temps, à quelle époque irais-tu?  

Soit à la fin du 18ème siècle, pour apprendre l'art des parfums qui commencait tout juste à émerger (me serais bien vu apothicaire/alchimiste, moi), soit à Grasse aux alentours de 1920 (les ambiances à la Pagnol m'enchantent), soit à la fin des années 70 pour revivre les années disco à fond et voir émerger les années 80 habillée à la Madonna de "Like a virgin" (culte)!

Des frères et soeurs? 

Fille unique! ("et heureusement" disait ma mère... Chiante? moi? Meuh noooon!)

Est-ce que tu tiens un journal?

J'ai essayé plein de fois... Mais ça me saoûle, et du coup je ne suis pas régulière, c'est le bordel, on ne comprend plus rien. Donc non, hein. J'ai laissé tombé.

Plutot lève-tôt ou lève-tard? 

Très classique, finalement: lève-tôt la semaine (6H), et lève-tard le week-end (10H) (quand Gipsy veut bien me laisser dormir, toutefois) (la vilaine).

As-tu déjà fait un roadtrip? 

En fait, je ne sais même pas ce que c'est... Un long voyage en voiture à la sauvage, je suppose? ;-) Naaaan, impossible pour moi: il me faut au minimum 30 minutes de salle de bain par jour, 2 valises pour 2 jours de voyage, et un chauffage pour la nuit tellement je suis frileuse. Je pense que je serais morte avant d'avoir fini la semaine, quoi (ou presque).

Quel est le plus beau cadeau qu'on t'ait fait? 

Les gens qui m'entourent sont ma richesse.

Quelle est la plus belle chose qu'on t'ait dite? 

 Ce qu'ils me disent chaque jour.

*****

A mon tour de tagguer, y'a pas de raison! Les 11 blogs que j'ai choisi sont:

Luciefer, Marie-Neige, MissCaléa, OnlyHappyInTheSun, Raphaël, Sealeha, la cabane de Sophie, Flocréa, Colchique, Flora, Swanee!

Et voici mes questions, au boulot les jeunes, si le coeur vous en dit!

^_^

- Quelle serait la destination de tes rêves, si tu pouvais voyager sans limite?

- Des animaux de compagnie?

- Quel est ton parfum de glace préféré?

- Ta couleur favorite?

- Quel est ton dernier craquage pas raisonnable? (shopping, gourmandise, coup de folie...)

- Si tu pouvais être réincarné en personnage de fiction, ce serait qui?

- Quel est le truc le plus dingue que tu aies fait?

- Ton film préféré?

- Quelle est, d'après toi, ta plus grande qualité?

- Qu'est-ce qui ne te quitte jamais?

- De quel produit de beauté ne pourrais-tu pas, mais alors pas du tout, te passer?

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [7] - Permalien [#]