Soapacadabra!

19 juillet 2012

Petits souvenirs savonneux pour un beau mariage heureux!

Céline & Hafid 1

Un beau mariage dans la belle ville de Thonon, par un après-midi ensolleillé de ce mois de juillet... 

De beaux mariés qui sont aussi de vrais amis...

Une harmonie en vert anis et chocolat...

...et des petits savons en souvenir de ce grand moment pour les 200 invités venus partager leur bonheur  ;-)

Pour cet évènement, j'ai opté pour une composition toute simple, toute douce, surgraissé à hauteur de 8%... Un batch très naturel, sans parfum pour pouvoir être utilisé même avec les touts-petits, et coloré uniquement avec du cacao et de l'argile verte en poudre...

Félicitations Céline et Hafid

Céline & Hafid 2

;-)

Posté par Missrimel dans - Commentaires [9] - Permalien [#]


14 juillet 2012

La perle de Tahiti version savonnesque, en "melt and pour" home-made!

PERLE1

 

Ca sent l'été, non? Du moins, sur les routes de France (bonjour les embouteillages!) parce que niveau météo, c'est pas encore ça... 

Aura-t-on un jour un été chaud et lumineux digne de ce nom? Allez, soyons optimistes, ça ne fait que commencer après tout!!  ;-)

D'habitude, lorsque l'été pointait le bout de son nez, on avait droit à un petit concours de la Cosmetic Academy de Tahiti, qui permettait aux cosméteuses home-made d'exercer leur crétaivité sur un sujet touchant la Polynésie française, vous vous souvenez? Le premier prix était un voyage d'une semaine dans ces îles sous le vent qui nous font rêver rien que d'en voir un bout de cocotier sur une pauvre photo...

Tahiti

Genre.

Deux années de suite, c'est la talentueuse Céline - aka Sealeha qui avait (avec brio) remporté le prix... La première année parce que miss Lollipop (en première position) avait dû annuler son voyage, et la deuxième année parce qu'elle nous avait juste toutes époustouflées avec une barre de massage solide au monoï, à la forme envoutante de tiki... 

Bon, cette année, Olivier Toulboul de la Cosmetic Academy a décidé d'organiser plutôt un concours photo sur le thème du Monoï. Moins glamour je trouve, mais cela laisse le champ libre à plus de participants finalement!

Perso, pas trop inspirée et en manque d'esprit créatif photographique (j'ai d'abord eu envie d'utiliser Gipsy comme modèle, mais elle ne s'est pas laissée badigeonner de Monoï - et en plus je n'ai pas trouvé de bikini à sa taille), j'ai finalement eu envie de me tambouiller mon petit produit à moi, sans concours ni récompense, juste pour le plaisir, parce que Tahiti reste à une place particulière dans mon coeur!  ;-)

PERLE3

(na)

Bon. "Et qu'est-ce que je fais, alors?" "Ben du savon, pardi!"

Le défi, ça a été de réaliser un savon différent, tant par sa forme que par sa composition et son parfum.

Je le voulais à l'huile de Monoï bien sûr, mais celle-ci a tendance à rendre les savons un peu agressifs pour la peau, en saponification... Je l'ai donc intégrée en surgraissage final, après la trace.

Je voulais que mon savon rappelle une perle noire de Tahiti, le symbole éternel de ces îles paradisiaques. Pour cela, j'ai utilisé un moule bien rond : les boules de Noël en plastique à garnir (en magasins de bricolage) étaient parfaites à cet effet!

La couleur, c'était le plus délicat... Il fallait du mica brillant blanc, du mica gris et du mica bleu iridescents, pour retranscrire les nuances multiples des perles noires... Sauf qu'après saponification, adieu les paillettes et les reflets changeants! La couleur était gris-bleu terne et tristounette, pas possible comme ça, non non non...

Sans compter que ma synergie parfumée (un mélange d'huile essentielle d'Ylang Ylang, d'arôme naturel de vanille et de fragrance Monoï type de chez Sensory Perfection) tenait mal après la cure. 

Alors impossible d'en rester là. Il me fallait passer, j'en avais bien peur, par la case "Melt and Pour". L'avantage de cette base, qui se présente sous forme solide (un peu comme un beurre), c'est qu'on a juste à la faire fondre et rajouter les huiles ou autres. Elle durcit très vite, ne dénature pas les colorants ou les parfums, et on peut l'utiliser rapidement, sans soucis autres qu'esthétiques... Mais c'est un peu frustrant pour une adepte absolue de la saponification...

(très très frustrant même). (très).

MELT AND POUR

Mettre un machin au micro-ondes et hop, c'est tout, y'a plus qu'à verser dans le moule, n'a plus le charme de la soude et de ses petits tracas...

Et comme on n'aime pas se faciliter la vie ici, c'était l'occasion parfaite de détruire ma cuisine tenter de nouvelles expériences : le "melt and pour" home-made!

Je me suis inspirée de la recette de Parfum, qui marche très bien...

En gros, le "melt and pour" est un savon enrichi en glycérine (également appelé glycérol). On accentue cet enrichissement avec un ajout supplémentaire d'éthanol et de sucre (qui vont former un autre dérivé de glycérol, en gros). Je vous passe la chimie et les équations-bilans qui font mal à la tête, hein...

La seule chose vraiment importante finalement, c'est qu'en guise d'éthanol, introuvable pour le grand public dans sa forme pure, on peut utiliser de l'alcool  de pharmacie sans parfum, à 90°

On obtient alors une base de savon transparent, magnifique à utiliser même sans mica ni colorant, qui tient parfaitement la fragrance et reste très douce et fraîche à l'utilisation (quoiqu'un peu désséchant, de part la proportion d'alcool ajoutée). La durée de fonte est plus que correcte, et on peut la refondre au micro-onde sans problème pour la remouler dans quel que forme que ce soit.

PERLE4

Le coulage dans la boule de Noël a été... comment dire... un peu laborieux! Le trou que j'avais percé (tant bien que mal, pour ne pas fissurer la boule de plastique) était un peu juste, et une bonne partie de mon savon a fini sur le plan de travail, par terre, sur mes mains, sur Gipsy qui passait par là... La cata, quoi! Mais ça m'apprendra pour la prochaine fois : un bon cm de diamètre, pas moins! 

Pour le démoulage, aucun problème si on passe par la case congélateur...

En tout cas, je suis vraiment très fière du résultat, une vraie perle parfumée, une couleur tout comme je l'espérais, quel dommage que La Cosmetic Academy ait changé les règles cette année! Tant pis, on voyage quand même là-bas à chaque douche que l'on prend... (le sable blanc et le lagon en moins)  ;-)

Et vous, vous en pensez quoi?

PERLE2

Savon-perle de Tahiti

"Melt and Pour" home-made, ou la recette d'un savon transparent!

Préparer un savon avec la méthode classique de la recette à froid, en utilisant:

* 35% huile de coco

* 35% huile de palme

* 30% huile de ricin

+ soude et quantité minimale d'eau (à recalculer) pour un surgraissage à 10%

A la trace épaisse, ajouter 5% d'huile de monoï en surgraissage supplémentaire, ainsi que 24% du poids total des huiles en glycérine. Bien mélanger.

Placer le récipient au bain-marie, à feu doux, et chauffer jusqu'à ce que le mélange devienne un peu translucide (s'il épaissit et devient grumeleux, c'est normal, ne pas s'en formaliser et continuer à mélanger sans en tenir compte).

On a préparé au préalable 60% (du poids total des huiles) en alcool, ainsi qu'un mélange de 26% (du poids total des huiles toujours) de sucre dilué dans un tout petit peu d'eau.

NB : si vous utilisez de l'alcool à 90°, n'oubliez pas le calcul savant pour revenir à un taux d'alcool pur à 100%... Exemple: 100g d'alcool pur équivaut à à peu près 110g d'alcool à 90°, il faut donc bien utiliser la quantité d'eau minimale pour compenser le surplus engendré par l'utilisation d'un alcool dilué...

Quand le savon au bain-marie atteint à peu près 54°c, on retire la casserole du feu, et on verse l'alcool puis le sucre.

On remet à chauffer, en brassant très peu pour éviter la formation d'une écume en surface. Lorsqu'il n'y a plus de grumeaux, on retire du feu.

On ajoute alors la fragrance, et les micas.

Puis on coule en moules... Et voilà! Je n'ai pas pris en photo les étapes intermédiaires (pas trop le temps), mais je vous assure que le résultat est bluffant! Un magnifique savon bien translucide, bien lisse!

Si des bulles se forment en surface de vos moules lors de la coulée, vous pouvez asperger un peu d'alcool pour les éliminer...

Et à la cure pour 3 semaines!

C'est pas merveilleux, ça?

Posté par Missrimel dans - Commentaires [27] - Permalien [#]

29 juin 2012

Des roses, du rose, du karité, de la saponification à froid... Du réconfort, quoi!

roses 1

Ben dites, c'est pas facile en ce moment de trouver la pêche pour écrire, moi! C'est pourtant la saison...

(de la pêche)  (note pour les fibres capillaires à tendance claires)

Rhôôôô là là, fallait bien que je fasse à un moment ou à un autre une vanne à deux balles, hein!

Si.

Il faut dire que je suis encore immobilisée pour le moment, clouée à la maison, et (de fait) ai un moral qui fait un peu comme les kilos de Janet Jackson, voyez. 

janet yoyo

Un gros grand n'importe quoi, en somme.

(Mais sans le désagrément d'échappage de téton).

jenet-jacksonCalme toi Justin, ceci n'est un sein balladeur...

(Donc rien n'est perdu)

(Ouf)

Bref.

J'ai donc un peu de temps pour surfer sur les blogs cosmétos lire sur le net des articles forts intéressants sur les récentes découvertes aérospatiales concernant Saturne, et devinez sur quoi je tombe (tout à fait par hasard - bien entendu - entre deux calculs d'un mouvement orbital)...?

Sur "The Soap Bar", le site absolument génial de Joanna, qui regorge de jolis savons qu'elle découvre sur la toile, et qu'elle nous fait partager régulièrement en images.

Je dit bien "génial", et la preuve en est : elle a mis hier, sur son site, la photo de l'un de mes savons, que j'avais baptisé "Féérie". Comme quoi, en plus d'être visionnaire, elle a du goût, Joanna. 

(Comment? Tu ne savais pas qu'ici c'était un blog humble et modeste? Ah bon).

(Note pour les messages blonds que je vais recevoir après la publication : la dissertation du jour est sur le second degré, vous avez 4 heures)

Donc.

Voilà la bête :

The soap bar

 

Gnihihihihi!!! Je suis vraiment très honorée de figurer parmi les photos de la semaine! Mille mercis à Joanna de cette délicate attention, qui fait monter ma tendance narcissique autant que la tension émue de Justin Timberlake (voir plus haut).

Nan mais quand même, "the soap bar", ouahou quoi. Trop la classe! Après "Blog of soaps" l'autre jour, il ne me manque plus que le salon Marjolaine en novembre à Paris (petit clin d'oeil à Swanee), et la boucle est bouclée!  

;-)

Sauf que... 

Je me rends compte que je n'ai jamais publié d'article sur le "Féerie" suscité... Honte à moi et auto-flagellation à la chaussette sale!

ROSES 3


Alors voilà. Je répare, persiste et signe.

Il s'agissait d'un savon que je voulais doux, et en même temps bien moussant, crémeux et lent à fondre.

Normal, quoi.

(Parce que quand même, je n'ai jamais vu personne vouloir un savon décapant, qui ne mousse pas, qui ne glisse pas et qui dure 2 jours)

(Tu vois, moi aussi j'ai tendance à soupçonner d'avoir quelques mèches claires dans ma chevelure chatain)

Bref.

roses 2

J'ai donc composé ma recette à base de coco, de ricin et de palme (pour une mousse abondante et stable), de beurre de mangue (pour l'acide stéarique qu'il contient - savon dur, et sa contenace en acide oléique >60% - nourrissant). J'ai ajouté un peu d'huiles de colza et de tournesol (pour la douceur), et une touche de cire d'abeille (pour la dureté).

En ajout après la trace, afin de garder intacte toutes ses propriétés bénéfiques : du beurre de karité (restructurant, nourrissant).

ROSES 2

J'en ai fait deux versions, en utilisant la méthode du marbrage "in the pot" à la trace franche, mais en variant les micas. Oui, c'est pour cela que depuis tout à l'heure, tu vois des savons carrés ET des savons rectangulaires. Et non, tu n'as pas besoin de lunettes subitement, c'est normal.  ;-)

La version 1 est, personnellement (et nettement), ma favorite... Et vous?

*******

"Féérie"

savon douceur au beurre de karité

roses 3

- Pour un batch de 700g d'huiles -

25% huile de noix de coco

24% huile de palme

15% de beurre de mangue

15% d'huile de colza

15% d'huile de tournesol

1% de cire d'abeille

Eau et soude

calculées pour un surgraissage à 3%

Ajouts après la trace:

beurre de karité: 2%

Fragrance:

feuilles de tomates (Sensory Perfection)

Huile essentielle de Camomille 

Huile essentielle de Néroli (très peu vu le prix... Mais quand même...)

Benjoin résinoïde 

Micas (marbrage "in the pot" / trace franche) :

d'un côté : 

cancerian heat / sagittaire / néon purple / ultramarine violet (T.K.B)

de l'autre :

(version 1) : argile violette / titane dioxyde (T.K.B)

(version 2) argile violette / brillant mica / néon purple (T.K.B)

******* 

... Nota Bene : la version 1, c'est celle-ci! 

ROSES 1

Bonne semaine!

Posté par Missrimel dans - Commentaires [14] - Permalien [#]

15 juin 2012

Un savon ayurvédique very british, exfoliant et vivifiant, au thé Earl Grey!

Savon Earl grey 2 011

Et bien voilà, comme promis hier, voici la recette de mon savon ayurvédique au thé Earl Grey, réalisé à l'occasion du swap "London", organisé par miss FéeSabBio.

Cela faisait un petit moment que ces savons appelés "ayurvédiques" m'intriguaient... J'en avais même fait un article (clic!) il y a quelques semaines de cela...

J'ai eu envie de tester la méthode, et me voilà à réaliser une décoction de plantes à vertus thérapeutiques bienfaisantes, en lieu et place de l'habituelle eau qui me sert à réaliser ma lessive de soude.

Savon Earl grey 018

J'ai sélectionné des plantes purifiantes pour l'organisme (quantité utilisée 2 bonnes poignées du mélange, en tout), qui aident à évacuer les toxines accumulées par le corps: feuilles de framboisier, mélisse, feuilles de mûrier, fleurs de tilleul, fleurs de bleuets, souci des jardins, aiguilles d'épicéa, marjolaine sauvage, et pétales de roses. J'ai également ajouté, vu le thème de mon savon, une grosse cuillère à soupe de thé noir earl grey anglais (très parfumé), et ai laissé le tout reposer et refroidir tranquillement 1 heure.

Une fois cette eau filtrée, je m'en suis donc servi pour diluer ma soude. C'est en cela que le savon synthétisé est dit "ayurvédique": fait à partir de plantes à vertus phytothérapiques reconnues.

Mais voici plutôt la recette détaillée: 

"Savon Ayurvédique au Thé Earl Grey"

- exfoliant et vivifiant -

Savon Earl grey 023

Pour 700g de pâte à savon:

Huile de noix de coco: 30%

Huile de soja: 25%

Huile d'olive: 40%

Huile de ricin: 5%

Soude et eau (décoction de plantes à vertus purifiantes) à recalculer, pour un surgraissage à 5%

Ajout à la trace:

Huile de son de riz : 2%

Une petite poignée de thé noir earl Grey (exfoliant)

Colorant:

Cyprus green (TKB): 2 cuil à café

Synergie parfumante (7%):

Huile essentielle de menthe verte

Fragrance "bergamote" (Sensory Perfection)

Fragrance "pluie anglaise" (Sensory Perfection)


BilanLa trace est lente à arriver si vous utilisez un fouet à main, c'est donc un mélange parfait pour réaliser de beaux marbrages, si nécessaire! La tenue du savon est parfaite, et surtout le parfum est délicieux, il recompose très bien celui d'un bon thé earl grey, bref j'étais plutôt contente de moi pour le coup!  ;-)

A l'utilisation, la mousse est bien dense et crémeuse, comme j'aime. Un coup de coeur pour moi que ce savon-là, et j'espère que les swappées auront été contentes du résultat également  ;-)

Savon Earl grey 014


Pour l'emballage façon "sachet de thé", j'avoue que je n'ai rien inventé du tout... C'est une reprise de l'idée géniale de Cucumbersome, ni plus ni moins... J'ai juste refait des étiquettes adaptées à mon savon (à plier en deux et à découper dans deux des angles):

earl grey tea soap sticker

 Quant à la pochette à mouchoirs en papier "spécial-retour-de-Londres-enrhumé", qui était ma deuxième contribution au swap...

Pochettes UnionJack

...la mise en oeuvre est juste ultra-simplissime! Je vous laisse découvrir le tutoriel ICI (et quand on en a fait une, on ne peut plus s'arrêter, vous verrez si vous vous lancez!)

Allez, on se fait la bise, et comme on dit à Londres: bye, see you! ;-)

Et retrouvez ce savon dans la boutique en ligne!

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [14] - Permalien [#]

14 juin 2012

From London (with passion): un swap très british qui ravigote!

lapin_alice

Et bien voilà, comme le lapin blanc d'Alice, je suis en retard, en retard, en retard... pour le "tea time" du swap "London" organisé par FéeSabBio, et auquel j'ai participé le mois dernier!

Il faut dire que ce week-end a été très booké, mariage en Belgique, précédé d'un détour par Thonon et d'un séjour dans les Pyrénées Orientales... Le tout ponctué par - forcément, vu mon état pitoyable de ces derniers années mois - un gros coup de fatigue, avec fièvre et tout le tralala. 

(tout le tralala englobant de mauvaises nouvelles à reconfirmer vendredi...)

Bref. Trève d'épanchement personnel, le principal est que je reviens avec un plaisir immense blogguer ici aujourd'hui! Et quel bonheur de vous montrer à quel point les swaps peuvent être source de joie... Ouvrir le colis, découvrir toutes les superbes créations d'autres passionnées tellement généreuses, c'est un peu Noël en mai (enfin, en juin, quoi)  ;-)

C'est toujours rempli de surprises, d'étonnement, de découvertes... J'adore ça, et je ne peux que vous conseiller de vous lancer vous aussi, si vous n'avez jamais eu l'occasion d'y participer! C'est une belle expérience à vivre!  ;-)

Mais revenons à nos moutons, enfin du moins, à notre Swap "direct from London".

london

Nous étions 4 participantes, et nous avons chacune concocté 2 produits "home-made" sur le thème de cette ville formidablement excentrique.

Et je peux vous dire que nous avons été bien inspirées, du moins je crois! Voyez vous-même:

Swap London

FéeSabBio nous a concocté de délicieuses gourmandises!

Un superbe cupcake "2 en 1", avec une base de gommage au sucre roux et au beurre de cacao, et un topping "chantilly" de massage au cacao et à la vanille... Les pafums sont à croquer, et 100% naturels s'il vous plaît! Nous avons également reçu deux gelées de douche à la pomme épicée absolument craquantes, à la fragrance juste renversante de fruit et de cannelle, et au look de cannelés vraiment extras!

Les recettes de FéeSabBio sont ICI!

Rainbowcat nous a bien gâtées également!

Une superbe bougie de massage (que MJP a adoré, puisque ça lui donne une excuse pour m'en réclamer davantage...) au look rouge-Union Jack très original! Ca me rappelle les cabines téléphoniques, les bus, le drapeau... Bien vu! A l'huile essentielle de pamplemousse, elle est parfaite pour détendre les muscles endoloris! Un lemon curd de douche au parfum d'agrume hyper vivifiant ponctue cette touche de dynamisme londonien... La fragrance est formidable, un citron acidulé et sucré que je ne me lasse pas de respirer  ;-)

Les recettes de Rainbowcat sont LA!

Quant à Flora, de pures merveilles que ses réalisations...

Pour commencer, elle a réinterprété un grand classique du fantastique Lush londonnien, avec un savon Karma juste bluffant! La couleur, le parfum... Tout y est! C'est vraiment une belle réussite ;-) J'ai hâte de voir la recette... Nous avons également reçu une jelly de douche à la bergamote mentholée que MJP adore...  Un vrai coup de fouet, qui rend hommage à la menthe chérie des anglais... (qui en mettent de partout, même dans leurs ragouts...)

Découvrez son article ICI!

Pour ma part, lorsqu'il a fallu trouver l'inspiration, je me suis demandée à quoi Londres pouvait bien me faire penser...

Londres m'inspire un contraste frappant entre l'excentricité un peu dingue des ados punky-grunges, et la classe nonchalante des anglais moustachus cinquantenaires pour qui le thé est une institution...

Un savon au thé Earl Grey londonnien, parfumé à la menthe et à la bergamote, m'a donc semblé tout indiqué pour les représenter!  ;-)

Savon Earl grey 2 011

Par ailleurs, Londres est aussi une ville de brouillard permanent, de bruine, de grisaille... Et pourtant tellement gaie! La vie là-bas est agréable et détendue, contrairement à celle vécue dans la capitale française... A n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, vous verrez une population ecclectique à l'esprit de tolérance comme on aimerait en voir davantage chez nous...

Sauf que la météo ne convient pas à tout le monde... Perso, à titre d'exemple, je tombe malade dès que la température passe la barre des 20 degrés (ou presque)... Rhino, angine, pharyngite, en veux-tu en voilà... D'où l'idée qui m'est venue de réaliser de petits étuis à mouchoirs cousus dans le drapeau de l'Union Jack, juste pour venir en aide à votre pauvre petit nez qui pourrait couler après votre séjour là-bas!  ;-)

Pochettes UnionJack

J'espère que les swappées ont pris autant de plaisir à les découvrir que j'ai eu à les préparer...  ;-)

Rendez-vous demain pour le tuto-recette!

 

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [6] - Permalien [#]


06 juin 2012

Soap stamps (ou tampons à savons, quoi)

Soapacadabra stamps 009

Ah ben tiens, je vois qu'après un petit week-end que j'ai passé paresseusement sur la côte Vermeille, je ne t'ai pas ramené le soleil, dis!

A Grenoble en tout cas, il fait plutôt gris...

Qu'importe! Mes petit tampons tout neufs (dont je te parlais ) me font comme de la couleur dans ma journée, à chaque fois que je les regarde  ;-)

Soapacadabra stamps 005

J'adooore!!

Et à moins de 20 € s'il vous plaît, tout compris (je fournis simplement un modèle)... C'est pas juste merveilleux?

Soapacadabra stamps 008

Si, c'est juste merrrveilleux!!!

:-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [54] - Permalien [#]

02 juin 2012

C'est marrant...

Etiquettes

... comme un petit rien peut me ravir : les nouvelles étiquettes d'expédition de mes savons, par exemple...

Je suis comme une petite fille dès que j'en colle une : j'adore!!! 

C'est comme mes petites cartes de visite, ou encore mes tampons personnalisés, je ne m'en séparerai plus, pour sûr!

(Ah? Je ne t'ai pas montré mes magnifiques tampons "Soapacadabra? Nooon?)

J'ajoute à ma "to-do" liste, alors  ;-)

En attendant, passez un bon week-end, et n'oubliez pas le swap de Juin : "Un après-midi gourmand" sur le blog "Swap and the City".. (C'est le premier que j'organise, ça aussi, ça fait partie des petits riens qui rendent heureux...)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [5] - Permalien [#]

30 mai 2012

Une émulsion très riche et nourrissante: la "crème gourmande pour cheveux affamés" (comment n'y avais-je pas pensé plus tôt ?!?)

Crème gourmande pour les cheveux 1

Un peu bloquée à la maison ces temps-ci... Du coup, j'ai pas mal de temps pour... ne rien faire, ou ne rien faire, ou ne rien faire...

(entre deux passages d'aspirateur, un grondage de Gipsy qui me vole mes chamallows quand je regarde la télé - on se console de ne rien pouvoir faire comme on peut, hein... - et deux concoctage de sorbets fruits et légumes 100% complètement n'importe quoi... mais super bons!)

(tu devrais d'ailleurs toi aussi essayer le mélange kiwi/pommeverte/banane/concombre/céleri. Sans rire. Non, je ne délire pas à cause des cachets, je t'assure que c'est bon!)

Bref.

J'ai du temps, donc du temps aussi pour moi... Et (je ne sais pas si tu le sais), mais j'ai une obsession capillaire très inquiétante. Depuis toujours, je fais attention à mes pauvres cheveux maltraités par les couleurs à répétitions, les extravagances adolescentes qui m'ont fait passer du noir au blond, puis du blond au orange, puis de l'orange au platine, en passant par diverses expérimentations de henné foireuses, et de décolorations à l'eau oxygénée quand le coiffeur refusait mes caprices... 

 133_3324ou SOF1 ou sof5 

Je suis, ainsi, passée un jour de la couleur auburn à un vert vif (totalement involontairement), puis à un blond vénitien aux pointes brulées. 

Il faut bien que jeunesse se fasse. (Hum)

Du coup, j'ai toujours veillé à soigner mes cheveux à coup de baumes et de masques capillaires, plus par nécessité que par coquetterie. Puis ensuite, c'est juste devenu vital quand j'ai commencé à les perdre (mes cheveux). C'était après les avoir décoloré à blanc, je crois...

sof4 (ou presque)

Mouiii, je sais, j'ai peut-être besoin d'un psy. Problème de stabilité esthétique? Le fait est que lorsque je rencontre des amis que je n'ai pas vu depuis un certain temps, il arrive fréquemment que ces derniers mettent un certain temps avant de me reconnaître... Changement de tifs-style oblige...

LOL (ou pas).

Mais depuis M.J.P, tout a changé. Il aime mon naturel brun foncé et mes cheveux longs, alors je m'efforce à présent de réparer les dégâts de 20 années de délires colorés (ou décolorés), en faisant très attention à les soigner du mieux que je le peux.

280309S (49) copie b

(vive le naturel... Ou presque - bis)

C'est ainsi qu'il m'arrive très fréquemment de m'enduire la tignasse d'huile végétale avant d'aller me coucher, de laisser poser toute la nuit (quitte à passer pour une frite brune aux yeux de mon cher et tendre), puis de laver le tout le matin, pour nourrir et régénérer tout ça.

Mes huiles de prédilection pour cela sont celles de ricin, ou d'olive, tout simplement. Le seul problème, c'est l'application... Les huiles sont fluides, et vu que j'en met un bon paquet, il arrive souvent que ça goutte dans le lavabo, sur le sol, et alors je suis bonne pour le ménage, même à 10H du soir.

Pas glop, quoi.

Et tu vas me dire alors: "mais pourquoi tu ne te fais pas un chouette baume capillaire home-made, en utilisant toutes les huiles que tu veux, bien riche et onctueux, qui ne coule pas et qui gaine bien?"

Ben oui, tu as raison, pourquoi, je me le demande.

Et bien voilà qui est fait aujourd'hui. Youpi!

Crème gourmande pour les cheveux 3

Pour cette crème gourmande pour les cheveux, à laisser poser toute la nuit (on se lave les cheveux le lendemain matin), j'ai donc employé des huiles réputées pour leurs propriétés bénéfiques sur les cheveux (gainage et réparation) : olive et ricin (forcément), mais également huiles végétales de chanvre, de carthame, d'argan, et du monoï de Tahiti.

J'ai mis en grande quantité de l'huile de moutarde, bien connue des jolies Bollywoodiennes pour ses propriétés stimulantes sur le cuir chevelu (ça fait pousser les cheveux plus vite, paraît-il...)

Et j'ai ajouté de la glycérine comme humectant, et des protéines de riz (renforcent la structure du cheveux et limite sa déshydratation).

J'ai voulu une émulsion très riche, pour une crème onctueuse et bien nourrissante, pour cela la technique "eau dans huile" était tout indiquée: plus de 50% d'huiles en tout.

Du coup, il fallait un bon émulsifiant : j'ai utilisé l'émulsifiant #2 de chez Aromazone, très simple et très efficace. Il a fallu que je rajoute du beurre végétal (5% environ) et de la cire végétale complémentaire (5%) à la phase huileuse, pour que l'émulsion tienne bien et ne retombe pas.

Le beurre de karité et la cire de riz m'ont semblé tout indiqués pour cela!

Pour le côté conditionneur (cheveux doux et brillant), j'ai rajouté un chouia de BTMS. 

Et voilà, en deux temps trois mouvements, une belle crème-beurre gourmande pour cheveux affamés!

Le seul bémol, je dirais que c'est d'avoir utilisé de l'hydrolat de ciste végétal comme phase aqueuse. Son odeur forte et plutôt désagréable m'a obligé à ajouter une fragrance au produit fini... J'ai opté pour "Angel woman type" de chez Sensory Perfection... Ca limite la casse et donne un côté glamour à ma crème. Mais je m'en passerai la prochaine fois (j'avais une bouteille à finir!).

Je prendrais plutôt de l'hydrolat de menthe poivrée pour la fraîcheur, ou de rose, pour le parfum... A voir... Si c'était à refaire...

Crème Gourmande pour cheveux affamés

(émulsion "eau dans huile")

Crème gourmande pour les cheveux 2

PHASE A

* 150 g d'un mélange d'huiles végétales + glycérine, constitué de:

6 cl d'huiles de chanvre / 6 cl de ricin / 6 cl d'olive / 6 cl de carthame / 6 cl d'argan / 6 cl de Monoï de Tahiti / 12 cl d'huile de moutarde / 6 cl de glycérine végétale

(NB: vous pouvez utiliser les huiles de votre choix)

* 12 g de beurre de karité

* 8 g de cire de riz

* 6 g de BTMS

* 16 g de cire émulsifiante n°2 Aromazone

PHASE B

* 110 g d'hydrolat au choix

PHASE C

* 44 gouttes de protéines de riz, 20 gouttes de conservateur Cosgard (Aromazone), 4 ml de fragrance au choix (facultatif)

Mode opératoire:

Bien désinfecter tous vos ustensiles à l'alcool.

Faire chauffer au bain-marie, séparément, les phases A et B. Aux alentours des 70°C, quand la phase A est totalement fondue, stopper la chauffe.

Mette la phase B dans un grand récipient. Incorporer petit à petit la phase A, en émulsionnant au batteur-mousseur 3 minutes environ.

Poser le récipient sur un lit de glaçons, et continuer à émulsionner 3 minutes. Vous devez obtenir une crème bien onctueuse.

Ajouter la Phase C, mélanger.

Tranvaser dans un pot, et enjoy!  ;-)

 

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [9] - Permalien [#]

28 mai 2012

LA question à 1000 euros: " mais pourquoi dit-on que le savon est agressif pour la peau? Dis?"

Toilet Soap

C'est marrant, mais lorsque je rencontre des personnes qui semblent prêter un intérêt à ma passion savonneuse, la conversation s'oriente forcément -à un moment ou à un autre- vers les bienfaits effectifs d'un savon élaboré par la méthode de saponification à froid.

"Est-ce que c'est réellement prouvé?" 

"En quoi est-ce vraiment plus sain?"

"Pourquoi nous dit-on alors que le savon, c'est mauvais pour la peau?"

etc.

Et je les comprends, finalement... On nous bassine tellement à longueur de journée sur l'"agressivité" des savons, sur la nécessité d'utiliser des "savons sans savon" (!) pour préserver sa peau, sur les méfaits de certains pains moussants trop abrasifs... Tout est fait pour nous orienter systématiquement vers de bons gels douches bien pétrochimiques mais tellement plus agréable à utiliser (dixit), qui "laissent votre peau douce et hydratée comme une pêche 100% arôme artificiel".

Sans compter tous les sous que ça rapporte aux industriels, qui s'embêtent moins pour gagner plus.

(Forcément).

Alors voilà, une fois pour toutes, je vais essayer de développer ici en quoi le savon naît de la méthode dite "à froid" est, non seulement totalement sans danger pour notre peau de princesse délicate, mais en plus un vrai geste de soin cosmétique douceur.

Si. Sans rire.

Donc.

Je pense que je n'ai plus besoin de te rappeler que le savon est le produit de la réaction entre une huile végétale, ou un corps gras, et de la soude... Toutefois, si c'est ta minute blonde et que tu as un trou de mémoire, je te renvoie vers cet article là (clic!), qui t'explique tout de façon absolument remarquable. Au bas mot. (Pas besoin de te dire qui l'a écrit, hein). 

 

léonard

Historiquement, on pouvait sans aucun à priori dire que le savon était un produit lavant non agressif. En effet, tel que le décrit la réaction chimique associée :

Huile + soude = savon (A) + glycérine (B)

... on peut voir que le savon est naturellement, et SYSTEMATIQUEMENT, accompagné d'un principe "doux" pour la peau, qui compense tout effet desséchant potentiel : la glycérine.

 

La glycérine est incorporée de façon intrinsèque, et totalement intégrée à la masse compacte de "savon" que l'on obtient lorsque l'on synthétise "à froid" un savon-maison. 

Je mets ici "savon" entre gillemets, car c'est bien de là que vient la confusion!

On nomme en effet SAVON aussi bien la masse compacte de produit obtenu (le savon intégral composé en partie de glycérine), que l'élément moléculaire "savon" (A dans l'équation).

Lorsque l'on dit que le savon est agressif, on parle alors du produit A, et non pas du savon authentique que nous obtenons par saponification à froid.

CQFD.


léonard3Alors, me direz-vous, dans ces cas là, pourquoi les industriels se sont-ils lancés dans la fabrication de gels douches et autres pains dermatologiques "sans savon", issus de la pétrochimie, plutôt que dans la bonne vielle méthode de nos grand-mères, tellement plus naturelle et saine?

Pour des raisons pratiques, mon cher Watson.

 

La vitesse de prise du savon, lors de sa synthétisation par saponification à froid, est relativement rapide, et est incompatible avec la réalisation de grandes batches. Les quantités traitées ne peuvent être trop importantes, d'où un problème évident de coût et de rentabilité.

Pour ralentir le processus, on ajoute de l'eau lors de la saponifictaion industrielle: la vitesse de réaction est alors plus lente, mais on va alors évacuer la glycérine... et obtenir des savons décapants et irritants.

D'où cette vilaine réputation.

 

Tandis que la glycérine sera récupérée et revendue, le savon (A) va être vendu sous forme de savon de Marseille par exemple, et sera réservé au nettoyage du linge ou des mains.

Et voilà comment naît une mauvaise image absolument pas méritée... Pauv' savon.

 

gaston chimisteDu coup, tout le monde est d'accord pour dire que le "savon" est irritant. Cependant, plutôt que d'essayer de trouver une solution pôur développer à grande échelle la méthode à l'ancienne qui préserve la glycérine, on fait appel à la chimie.

 

Plus simple, moins cher, plus rentable. Moins sain

Mais on s'en fiche, puisque ça rapporte plus.

 

Le "savon sans savon", tout comme les gels douche, sont donc de purs produits de la pétrochimie, détergents anti-naturels, qui distillent quotidiennement, insidieusement, des quantités infinitésimales de produits que le corps ne sait pas éliminer. Qui sait ce que ça donnera, à long terme? 

 

images (1)Aujourd'hui, seuls les artisants savonniers qui perpétuent la tradition de la saponification à froid permettent d'obtenir LE vrai savon doux, qui conserve au savon (A) sa glycérine naturelle, issue des huiles végétales utilisées pour la réaction.

En ajoutant par ailleurs, à la fin de la réaction, une quantité d'huile végétale vierge en surdosage (dite "surgras"), ils améliorent encore la qualité du savon, et en font un soin totalement doux, et absolument inoffensif.

 

 Les savons que l'on trouve en grandes surfaces, quant à eux, ne sont que des pâtes de savon déglycérinées, auxquelles on a ajouté divers agents de texture, parfums, couleurs... Mais qui n'ont rien à voir avec le savon traditionnel obtenu par saponification à froid. Ils n'ont plus rien de naturel. 

Voilà en gros pourquoi nous, amateurs et savonniers artisans, nous désirons perpétuer la tradition. Et si en plus ça nous permet de passer un bon moment ludique, à coup de marbrages et autres synergies parfumées "home-made", pourquoi s'en passer?

Hein? Pourquoi?

Ah, tu sais plus quoi dire, là!

Et toc!  ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [13] - Permalien [#]

22 mai 2012

"La récré du savon!", le club des savonnautes sur Flickr, ouvert à tous les amateurs!

423407_3501762506861_1355645923_3433295_1867186655_n

Jan's soap (Sunlit Soap) Apples a la Mode sur The Soap Bar

Je ne sais pas vous, mais moi il y a des blogs qui me font totalement rêver...

Certes, il y a de vrais artistes es-savon qui m'emportent à mille kilomètres au dessus du niveau du sol avec leurs créations perso complètement hallucinantes... Mais il y a aussi ceux qui, en vrais amateurs, propagent l'idée du savon comme jolie passion en retranscrivant au sein de leur univers les fantastiques réalisations des autres.

C'est le cas notamment de Joanna, du blog "The Soap Bar", qui parsème, entre deux articles sur ses créations, les jolies photos d'autres artistes savonniers amateurs, pour les marier entre eux en les regroupant par thèmes... Cela donne parfois des mélanges hétéroclites, complètement détonants, toujours un régal à découvrir, un vrai plaisir pour les yeux, quoi!

Et ça m'a donné une idée...

Alors tu sais quoi? Je vous propose de jouer à faire comme si on retournait au temps où on allait à la petite école...

On aurait dit qu'on serait un groupe de super-internautes, et qu'on aurait tous la passion du savon.

Alors on aurait dit qu'on ferait parti d'un club trop bien et ouvert à tous, où on pourrait montrer ce qu'on a élaboré, en photos.

On aurait un lien où on pourrait poster nos créations de saponification à froid en image...

...avec notre nom ou celui de notre blog, et comme ça, ça permettrait à tout le monde de se détendre à la récréation, avec de belles photos de savons trop beaux.

Et des fois même, on pourrait découvrir des nouveaux passionnés comme nous qu'on ne connaissait même pas, et des nouveaux sites à explorer. Si.

Ce club trop bien, ce serait "La récré du savon!"

Et même que maintenant, il existe en vrai. (Na).

Il est ouvert à tous les savonnautes qui ont envie de faire partager leur passion en photos...

Et si ça vous dit, c'est sur Flickr et c'est via ce lien là que tu peux, dès maintenant, poster les photos de tes savons les plus chouettes:

http://www.flickr.com/groups/lessavonnautes/

J'espère de tout coeur que l'idée vous plaira, et qu'on agrandira le club avec tout plein de belles images, très très vite!

A vous de jouer alors! 

Postons tous nos photos dès maintenant!!!

 ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [10] - Permalien [#]