Soapacadabra!

31 mars 2011

Les insaponifiables, où comment sauver notre peau des ravages du temps (et y'en a besoin!)

huile_argan1_1_

L'efficacité des corps gras dans l'entretien de la peau n'est plus à démontrer. Avec l'évolution technologique, les soins qui utilisent leurs propriétés se sont largement diversifiés. Et l'industrie s'emploie à les développer sous forme parfois de molécules complexes et synthétiques.

Pour nous, cosméteuses en herbe accros au naturel, les corps gras d'origine végétale représentent la matière première la plus accessible pour tenter l'expérience de la cosmétologie "home made". Et en effet, les huiles végétales présentent des propriétés spécifiques intéressantes, liées en partie à la présence des insaponifiables comme facteurs de protection de la peau.

tout_savoir_sur_les_anti_rides_2667640_13701

L'insaponifiable, c'est la partie non glycéridique d'une huile. Elle est représentée en très faible quantité (de 0.5 à 3%), et ne peut pas être saponifiée, d'où son nom. Elle sera ainsi retrouvée intégralement dans le savon, sans transformation ni dégradation aucune, et gardera toutes ses propriétés initiales.

Quand on parle d'"insaponifiable",  on emploie un terme générique qui englobe beaucoup d'espèces différentes. On entend notamment par là:

  • les caroténoïdes précurseurs de la vitamine A, dont le béta carotène,
  • les tocophérols, dont la vitamine E,
  • les stérols, molécules proches du cholestérol mais d'origine végétale, appelés phytostérols.

Ce sont des mélanges lipophiles, qui ont une action sur l'état du tissu conjonctif. Ils seraient hautement bénéfiques, et ainsi amélioreraient l'état des peaux sèches et très sèches (entre autres).

Ils sont notamment remarquables pour:

  • l'amélioration de l'élasticité de la peau,
  • la stimulation du métabolisme cellulaire,
  • la restauration de la structure cutanée.

Et on sait oh combien les femmes prennent à coeur cette lutte féroce contre le vieillissement cutané... Combattre la perte de fermeté de la peau, éviter son dessèchement, ralentir la formation des rides, atténuer les rides établies... 

Sans_titre

Oui mais bon, y'a des limites quand même...

Les insaponifiables, ce sont alors les Zorros de nos pâtes d'oies (en gros).

Mais avec plein de couleurs de masques différentes.

Et des Zorros, y'en a pas beaucoup dans la rue (vous aurez remarqué le manque de vengeurs masqués dans les ruelles, de nos jours) (y'a davantage d'apprentis slameurs ou de jeunes gens à la mèche rebelle genre Justin Bieber) (pauvre d'eux de nous).

georgehamilton1 VS justin_bieber_2

Oui, messieurs-dames, oui, vous l'aurez compris, les insaponifiables sont des mélanges complexes, généralement présents en faible dosage dans les matières grasses (moins de 1% dans les huiles non minérales).

On est mal, alors?

Sharpei1

Meuh non, rassure-toi et arrête de stresser sur tes sillons nasogéniens rabougris.

Comme dans toute règle, il y a des exceptions: on peut parfois les retrouver en quantités non négligeables dans certains composants.

Ainsi, tandis que le beurre de karité non raffiné en contient jusqu'à 15%, la cire d'abeille et la cire de jojoba (appelée par abus de language "huile" de jojoba) battent tous les records, avec une proportion atteignant parfois les 50%!

(ouf, hein?)

Les insaponifiables n'entrant pas en compte lors de la réaction de saponification, il est donc plus qu'intéressant d'incorporer des produits pouvant en contenir en bonne proportion, afin de pourvoir un savon de propriétés bénéfiques, cosmétiquement parlant.

huile_d_argan_vitrine_2366340_1350

Le monde végétal peut donc apporter sa contribution dans la régénération cellulaire cutanée, dans la mesure où tous les corps gras naturels contiennent (plus ou moins) quelques fractions d'insaponifiables, qui freinent les altérations de la peau et les ravages du temps.

Et même si les huiles végétales ne sont en général pas très riches en insaponifiables (du moins pas autant qu'on le souhaiterait, exigeantes que nous sommes), certaines se distinguent toutefois davantage et peuvent tout de même tirer leur épingle du lot:

  • Huile d'avocat: 1 - 12%
  • huile d'arachide: 0.6 - 1%
  • Huile de coton: 0.6 - 1.5%
  • huile de coprah: 0.6 - 1.5%
  • huile de soja: 0.5 - 1.5%
  • beurre de cacao: 0.3 - 0.5%
  • beurre de karité: 2 - 15%
  • huile de ricin: 0.5 - 1%
  • huile d'olive: 0.4 - 2%
  • huile de palme: 0.5 - 1.2%
  • huile de sésame: 0.5 - 2.3%
  • huile de neem: 1 - 2.5%
  • huile de jojoba: 38 - 52%
  • huile de tournesol: 0.4 -1.4%
  • huile d'argan: 0.3 - 1.1%
  • huile d'onagre: 1.5 - 2%
  • huile de bourrache: 2 - 3%
  • huile de coco: 0.5 - 1.5%
  • huile de germe de blé: 3 - 5%

Alors courrons vite saponifier avec les insaponifiables, c'est pour le bien de nos peaux de pêches (fraîches)! 

bdb4f08cca50bf61b6f30b44ece1b4d24bfd2044cfcf3

Sinon y'a toujours Photoshop...

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [13] - Permalien [#]


30 mars 2011

Les acides gras en détail - 3/ L'acide laurique

acide_20laurique

 

L'acide n-dodécanoïque ou acide laurique, est un acide gras saturé à chaîne moyenne puisqu'il contient 12 atomes de carbone sans aucune double liaison. Sa formule semi-développée est CH3(CH2)10COOH.

Pour rappel, les acides gras saturés se trouvent notamment dans les graisses animales (lait, fromage, beurre, viande, lard, etc.) mais aussi dans l'huile de coco et de palme. Ils ont tendance à être solide à température ambiante.

L’acide laurique se présente sous la forme industrielle d’un  solide blanc pulvérulent avec une faible odeur d'huile de laurier. Il est, notamment, le principal acide gras de l'huile de coprah (huile du cocotier), et il est supposé avoir des propriétés antimicrobiennes.

On le retrouve aussi dans le lait de vache ainsi que dans le lait humain, en fortes proportions. Ses propriétés antimicrobiennes seraient d’ailleurs très importantes pour les nourrissons dont le système immunitaire n'est pas complètement développé…

Il est utilisé industriellement dans les émulsions cosmétiques, les savons et les shampooings pour en améliorer la texture, le pouvoir lavant et pour son action anti-microbienne.

Dans un savon, il apporte donc de la dureté, permet un nettoyage efficace et donne une belle mousse abondante.

C’est aussi un émulsifiant connu: il permet de réunir l'huile et l'eau dans une émulsion, permettant ainsi de profiter des propriétés combinées de ces deux éléments. Autrement dit, permettre une réhydratation (eau) sur le long terme (huile).

Bon, mais alors me direz-vous… Laurique… Laurier ?

Bingo, que je vous répondrai.

Le fruit du laurier est riche en huile (17 à 25 %), une huile qui est solide à température ordinaire, et qu’on appelle donc pour cette raison le beurre de laurier. Cette huile a comme principal constituant un corps gras en C12, celui-là même que l’on nommera…  acide laurique ( !) à sa découverte.

 

D’ailleurs, l'huile végétale de baies de laurier est bien connue des savonniers : elle rentre en grande part dans la constitution du très célèbre savon d’Alep (avec sa copine l’huile d’olive). Ses propriétés antibactériennes en font un excellent savon pour les peaux à problèmes, en les apaisant et les désinfectant.

 

savonalep1

 

De plus, l'huile de baies de laurier a une action décongestionnante et antiparasitaire et est efficace contre l'eczéma, le psoriasis, les pellicules, les furoncles et les abcès, les inflammations cutanées. On peut lier l’acide laurique à ces propriétés.

 

Ainsi, si vous avez envie de bénéficier de toutes ses propriétés, ne vous privez pas d'utiliser les huiles végétales de coco, babassu, ou palmiste, dont il rentre, aussi, en grande proportion dans la composition!

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 mars 2011

Tuto en vidéo de la technique de marbrage "in the pot" (version 2)!

Pour bien commencer le week-end, encore un petit tuto, toujours sur la même technique 'in the pot", que Bathmistress nous propose sur youtube cette semaine!

Je suis en admiration devant sa machine de découpe du savon, à chaque fois que j'en vois une je suis comme une gosse devant Justin Bieber: je la veux je la veux je la veux (mais c'est pas possible)  ;-)

Pffff....

Bonne fin de semaine à tous!

 

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [10] - Permalien [#]

24 mars 2011

"Zébra Katmandou": marbrures bof-bofissimes mais une odeur de chocolat biscuité-patchouli à croquer!

Japon_2

Alors voilà. Emballée par les supers fragrances de chez Sensory Perfection "Butternut crush" et "Chocolate" (divines odeurs de beurre de cacahuète biscuité, et de chocolat chaud), j'ai eu envie en fin de semaine dernière de faire un savon gourmand, enrichi au miel et au beurre de cacao, avec aussi un peu de glycérine pour adoucir encore le tout...

Envie de marbrures en ce moment, aussi... Alors vu que je n'ai pas encore de micas ou autres oxydes colorés, j'ai tout misé sur mes colorants alimentaires liquides, que j'utilise habituellement pour mes macarons. Du rouge, du framboise, du bleu et du brun. Bien mal m'en a pris, dites! Ca bavouille, ça déborde, ça déteint, bref: c'est pas extraordinaire au niveau du résultat visuel!

Japon_002

Mon colorant bleu est tout simplement inexistant en surface, il est tombé au fond du moule (le coquinou), teintant le bas de mon savon en version fesses-de-schtroumph (bizarre quand on le retourne), et mon marron n'a pas trouvé mieux que de s'enfuir un peu partout, en accentuant le côté brun de la pâte à savon de base (mais ça, c'est pas grave, au contraire, je trouve ça joli).

Bref, je tire une conclusion constructive de cet essai mitigé, et dorénavant, c'est sûr, je ne lèserai plus mes macarons au profit de mes expériences savonnesques! Chacun ses propres colorants spécifiques, et pis c'est tout!  ;-)

Zébra Katmandou

Japon_025

Huile de coco 100g

Huile de tournesol 100g

Huile d'olive 100g

Beurre de cacao 50g

Huile de sésame 50g

Huile de palme bio 100g

Soude et eau florale de verveine pour un surgraissage à 8%

A la trace: ajout de glycérine (5cuil à café) et de miel (10g)

Fragrances Butternut crush et Chocolate (sensory perfection): 12g au total

HE Gingembre 10 gouttes / Patchouli 10 gouttes / Benjoin 15 gouttes

Je dois dire par contre que l'odeur est vraiment très gourmande, c'est bien simple on en mangerait! A voir si elle tient bien après la cure, maintenant!

Mais son côté biscuit lacté au chocolat me plaît beaucoup! C'est bien simple: j'ai eu tout le mal du monde à empêcher Johnny-chéri de croquer dedans! 

Meuh non, c'est du savooon!!!

Japon_012

Le fond de patchouli rend le parfum plus profond et subtil, je ne regrette pas d'en avoir ajouté un peu. Je ne sens pas beaucoup le gingembre par contre (pour l'instant?), et j'espère que le benjoin fixera bien les odeurs dans le temps!

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 mars 2011

Technique du marbrage "in the pot", en vidéo...

Voici un petit tutoriel sur la technique de marbrage "In the pot", avec un final marbré à la baguette chinoise, que j'ai trouvé très sympa et que j'ai eu envie de partager ici!

 

 

Vous le trouvez comment?

A essayer très bientôt en tout cas! (du moins, pour ma part!!)  ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [5] - Permalien [#]


22 mars 2011

Les triglycérides, mais kézaco que ces bestioles là???

Sans_titre

Alors. Je sais, la chimie, c'était pas votre matière préférée à l'école. Cependant, si vous êtes passionnés de savons, vous n'allez pas pouvoir y couper!

Pour aller un peu plus loin que la simple cuisine chimique du savon, il est intéressant de développer quelque peu le principe même de la réaction qui va créer le savon: la saponification, et par là même les "protagonistes" qui entrent en jeu dans ce processus formidable qui nous fait mousser un max!

Ainsi, j'ai déjà commencé à vous parler un peu des acides gras. Cependant, c'est comme discuter deDon Corléone sans parler de la mafia (oui, bon, c'est la seule comparaison qui me vient en tête. Je devrais arrêter les séries de Canal+ moi!)

Ou de Suri Cruise sans parler de Tom (ça ne s'arrange pas).

Bref: pour pouvoir développer correctement sur les acides gras et ainsi expliquer dans quelle proportion ils peuvent avoir un effet sur les propriétés d'un savon, il faut commencer par présenter d'où ils viennent.

(Des huiles végétales)

Oui, bon. Mais dans quelles espèces chimiques des huiles végétales, alors?

(Hein? Hein?)

Ben, des triglycérides pardi!

 

Les triglycérides: pour commencer

La réaction de saponification peut s'écrire ainsi entre un ester et l'hydroxyde de sodium :

R-COO-R' + Na+  +      HO          →       R-COO Na+ +     HO-R'

  Saponification

On passe alors d'un ester R-COO-R' au carboxylate de sodium R-COO Na+et à l'alcool HO-R', qui forment le savon. C'est une hydrolyse basique de l'ester.

Or, les triglycérides sont des glycérides dans lesquels les trois groupementshydroxyle du glycérol sont estérifiés par des acides gras. Ils sont le constituant principal de l'huile végétale et des graisses animales. 

Leur formule chimique générale est: 

CH2-O-CO-R1
|
CH-O-CO-R2
|
CH2-O-CO-R3

R1, R2 et R3 sont des acides gras. Les trois acides gras ne sont pas nécessairement les mêmes.

Ainsi, le triglycéride est donc un ester! (CQFD)

On peut alors écrire:

765px_Saponification_triglyceride_fr

La plupart des corps gras naturels sont constitués d'un mélange complexe de triglycérides, à cause de cela, ils fondent progressivement sur une large plage de température. Le beurre de cacao est atypique car il est constitué principalement d'un seul triglycéride (composé d'acidespalmitique, oléique et stéarique dans cet ordre) et a un point de fusion assez marqué (et donc le chocolat fond dans la bouche sans paraître graisseux).

 

Les triglycérides dans les corps gras

L'huile végétale est composée de triesters, formés à partir d'acides gras et de glycérol qui possède 3 fonctions alcool (la double-liaison sur la représentation semi-développée ci-dessous).

Ces triesters sont les triglycérides :

Comme il y a plusieurs acides gras mélangés dans les huiles, il existe un grand nombre de combinaisons de triglycérides. Ce sont de grosses molécules, à trois longues branches carbonées, d'où les propriétés hydrophobes et visqueuses des huiles.

On peut donc réécrire la réaction de saponification de façon un peu plus détaillée, maintenant que l'on connaît la formule du triglycéride! Hop:

 
 
Bref, vous avez tout bien compris: le savon est crée à partir d’une réaction entre deux réactifs : du triglycéride (qui contient 3 acides gras représentés ci-dessus par R1, R2 et R3) et un alcali.
 
 
Pour résumer(pour les feignants, quoi)

Le triglycéride est une graisse (ex : huile végétale) qui est formée de trois acides gras (R-COOH) et d'une molécule de glycérol (C3H8O3). Le glycérol est lié aux acides gras.
 
L'acide gras:


Le triglycéride:
 

Pour former du savon, le triglycéride est mélangé à l’eau. L’eau va briser les liaisons C-O pour former trois acides gras, et un glycérol.

C’est ensuite qu’on ajoute un alcali. Si l’on ajoute par exemple du NaOH, il se dissout dans l’eau pour former du NA+ + HO-. L’ion Na+ va alors réagir avec un acide gras pour former le savon : R-COONa.

Ainsi, pour faire du savon, on fait une saponification des triglycérides par une base forte. La réaction est donc : huile + alcali = savon + glycérine. 
 
Sans_titre
 
Ça va? Pas trop mal à la tête? ;-)

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 mars 2011

Ryu, l'espoir.

Japon

 En fin de semaine dernière, Kafee avait initié le mouvement en créant un savon "solidaire", à la mémoire des victimes du tsunami au Japon, et j'ai trouvé cela vraiment très touchant. Ici, à quelques 10 000 km de ce pays, on a l'impression d'être des spectateurs impuissants. Alors si ce geste peut leur montrer que nous sommes de tout coeur avec eux, que nous compatissons à leur souffrance, je me lance sans hésiter une seconde.

Ce savon, je le voulais à la fois simple et pur, car c'est comme ça que je vois les japonais toujours souriants, solidaires et si accueillants, mais aussi tranchant et fort, comme leur culture et leurs traditions.

Japon_035

Le Japon traverse aujourd'hui une dure épreuve, dont il se relèvera, c'est certain, grâce à la détermination de son peuple dont la dignité n'est plus à prouver. L'eau qui entoure leur île s'est révélée être la responsable de leurs maux actuels. Réveil de la nature contre l'utopique toute puissance de l'homme, parfois vénal, qui ne la respecte plus? Révolte du dragon (relié à la mer et aux obstacles de la vie), et espoir de voir bientôt le soleil revenir dans les prières que lui adressent les bouddhiste du monde entier.

Ce savon, c'est Ryu, l'espoir. Blanc pur, mais aussi rouge-dragon comme les mèches d'oriflamme qui les représentent.

C'est vraiment pas grand chose, mais juste pour dire qu'on pense à eux.

DragonGIF_4x4_72

*******

 Japon_029

Ryu, l'espoir

200g d'huile de coco

200g d'huile de palme

100g d'huile d'olive

100g d'huile de colza

100g d'huile de tournesol

Soude et eau florale de verveine pour un surgraissage à 8%

A la trace: beurre de karité, glycérine 

Fragrances "rice flower and shea" et "passion" (sensory perfection)

*******

Le dragon japonais porte le nom de ryū ou tatsu (龍 or 竜). Comme les autres dragons asiatiques, le dragon japonais est une créature serpentine apparentée au long chinois. Il est associé aux étendues d'eau, aux nuages ou au ciel. En premier lieu on les relie à la mer. Les dragons japonais ont tendance à être plus fins et à voler moins souvent que leurs pendants vietnamiens, coréens ou chinois, ce qui les font davantage passer pour apparentés aux serpents.

Japon_030

Nombre de sanctuaires et d'autels en l'honneur des dragons peuvent encore être vus dans plusieurs régions de l'extrême orient. Ils sont habituellement situés près des côtes et des berges de rivières, révélant l'étroite association entre dragons orientaux et eau. L'île du temple d'Itsukushima, dans la mer intérieure du Japon est devenue une halte célèbre pour les pèlerins qui y méditent et prient les dragons.

Les sculptures de dragons peuvent aussi être utilisées pour décorer l'extérieur des temples bouddhistes et taoïstes du Japon. Ils représentent les obstacles humains de la vie qui doivent être traversés avant d'atteindre l'illumination.

Japon_038

Pour anecdote, la danse du dragon doré (Kinryū-no-Mai) se tient chaque printemps au temple de Sensiji, à Asakusa. Le dragon est élevé du sol et parade dans le temple. Les gens jettent de l'argent à travers la grille et touchent le dragon censé porter chance. Le dragon est ensuite porté hors de l'enceinte du temple et effectue une danse devant la foule. Ce festival commémore la découverte en 628 du Kannon en or du temple, qui représente la déesse de la pitié, par deux frères qui pêchaient dans la rivière Sumida. La légende raconte que cette découverte fit voler les dragons dorés dans le ciel. La danse est réalisée en commémoration de cela et pour apporter bonne fortune et prospérité.

Japon_033_

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [9] - Permalien [#]

17 mars 2011

Retour et précisons utiles (ou pas) sur le savon de Marseille...

1484594870_small

Alors, je tenais à faire une petite parenthèse sur ce fameux savon de Marseille, car vous êtes peut-être comme moi, à avoir longtemps pensé que ce savon était composé en grande partie d'huile d'olive, et était fabriqué à... Marseille, hein (sans blague?)... Ben que nenni les gars! On nous aurait menti? 

En fait, il s'agit juste d'une composition d'huiles végétales à 72%, avec un procédé de fabrication en quatre étapes traditionnel et particulier. C'est cela qui est nécessaire pour obtenir l'appelation de "savon de Marseille".

Ce terme « savon de Marseille » n’est nullement une appellation d'origine contrôlée, il correspond seulement à une méthode de fabrication qui est approuvée depuis mars 2003 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ou DGCCRF, placée sous l'égide du ministère des finances.

Cette méthode est issue d'un code validé unilatéralement par l’Association française des industries de la détergence, de l'entretien et des produits d'hygiène industrielle ou AFISE. Ce code définit la méthode de fabrication, basée sur les quatre étapes historiques que sont l'empâtage/cuisson, le relargage de la glycérine, le lavage et la liquidation, afin d'assurer l'obtention d'une phase cristalline lisse à 63 % d’acides gras minimale.

Elle définit également des contraintes en matière de chargement de corps gras, exclut les huiles acides (exception faite des huiles de grignon d'olives). Elle admet le suif sous réserve d'une qualité conforme au règlement Européen CE 1774/2002 sur les dérivés animaux utilisables en cosmétique.

Enfin, ce « code du savon de Marseille » limite les additifs et exclut en particulier les tensio-actifs de synthèse. Les additifs utilisables doivent être conformes à la directive CE 76/768 relative à la mise sur le marché des produits cosmétiques, d'hygiène et de toilette. Ce code distingue une qualité dite savon de Marseille Brut, sans colorant, sans parfum, sans additifs. Il n'y a donc pas d'obligation de fabriquer un savon à Marseille pour qu'il puisse avoir l'appellation. L'appellation est liée à la méthode de saponification dit « marseillaise », mise au point grâce au procédé Leblanc de fabrication chimique de la soude caustique.

Ce code est très large et permet à une grande quantité de savons d'origines diverses de bénéficier de l'appellation Savon de Marseille.

Dans la région marseillaise, seules quatre savonneries continuent à fabriquer du savon comme il se fabriquait il y a trois siècles : la Compagnie du savon de Marseille, la savonnerie du Sérail, la savonnerie Marius Fabre et la savonnerie de la Licorne.

Beaucoup de sociétés se disent savonnerie ou revendiquent la notion Maître Savonnier. Ce ne sont en fait que des « conditionneurs » de savon. La base savon provient essentiellement d'Asie du Sud-Est et le travail consiste uniquement à colorer, parfumer et mouler cette base savon fabriquée selon un procédé moderne qui peut bénéficier de l'appellation Marseille selon le code de l'AFISE.

La Savonnerie de l'Atlantique (installée à Rezé, dans l'agglomération nantaise, produit depuis plus de 60 ans du savon, dont du savon de Marseille, selon le procédé historiquement reconnu (!). Nantes est également un site majeur de production de savon en France, avec plus de 30 savonneries qui ensemble emploient 300 personnes à temps plein.

 

41S0JRC8CWL
 

Esthétiquement parlant, un savon de Marseille traditionnel se présente sous la forme d’un gros cube de 600 grammes, sur lequel est gravé « 72% d’huile » et le nom de la savonnerie.

Le savon artisanal dit à l’huile d’olive est aujourd'hui composé d’huile d’olive, d’huile de coprah et d’huile de palme. La couleur du savon à l’huile d’olive oscille entre le marron et le vert.

On trouve aussi du savon de Marseille blanc, composé d’huile d’arachide, d’huile de coprah et d’huile de palme. Donc sans huile d'olive...

Ah ben dis-donc...

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 mars 2011

Les acides gras en détail - 2/ L'acide oléique

300px_Oleic_acid_skeletal

Si on devait choisir le roi des acides gras monoinsaturés, ce serait bien celui-là!

Présent à plus ou moins grande proportion dans toutes les huiles animales ou végétales, par exemple dans l'huile de pépins de raisin (15 % à 20 %) ou le beurre de karité (40% à 60%), il est le composant principal de l'huile d'olive, dans laquelle onle retrouve à hauteur de 70%. 

Il entre également en quantités non négligeables dans la composition des huiles d'avocat, de noisette et d'amande douce.

Autrement dit: il contribue à hydrater la peau, à la rendre souple et ferme!

L'acide oléique se révèle être un excellent régénérateur des cellules de la peau, hautement bénéfique pour retarder l'apparition des rides. Il tonifie l'épiderme à qui il redonne élasticité et tonus.

Allez, un peu de chimie compliquée, juste pour le plaisir:

L'acide oléique vient du latin oleum et veut dire huile. Sa formule chimique brute est  C18H34O2

Semie-développée, cela donne:  CH3(CH2)7CH=CH(CH2)7COOH

Son nom réel est acide cis-9-octadécénoïque, et son nom court de lipide est 18:1 cis-9.

Pour anecdote, la forme saturée de cet acide est l'acide stéarique.

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 mars 2011

Le "Red Argan", et la méthode de saponification à froid en vidéo!

 

Red_argan_a

Ce n'est pas parce que je n'ai pas encore reçu mon fameux dividor (tant attendu!!!) que je dois arrêter de savonner,hein... C'est sûr. Un bon vieux moule "système D" fera bien l'affaire pour le moment!

Red_Argan_029

Recouvrir de papier siliconé une boite en bois type coffret à bouteille de vin me disait moyen, ça fait quand même des traces sur les bords et je ne trouve pas ça très joli. J'ai donc mis à contribution une plaque de mini-cakes en silicone, que je n'utilise jamais, et voilà de quoi réaliser de jolis savons taille-mini super pratiques car ils tiennent juste ce qu'il faut dans la main!

Red_Argan_026

Ajoutez à cela une nouvelle fragrance de chez Sensory Perfection, reçue la semaine dernière (JPG type M), une bouteille d'huile d'argan gentiment ramenée du Maroc par Majda (merci Majda!!) et vous obtenez une gonzesse intenable tant qu'elle n'aura pas saponifié tout ça!  ;-)

Red_Argan_030

Pour la couleur: des épices pour que ça reste bien naturel. Des écorces d'oranges séchées et mixées pour un effet exfoliant (et les oranges se marient plutôt bien avec la fragrance exquise, et sa note de tête de lavande). Et hop, histoire de s'amuser un peu, une vidéo tournée en "temps réel" pendant la réalisation du savon! Ben oui, 'faut bien que je m'occupe pendant que Môssieur fait des matches de foot le dimanche! (et puis, ça faisait bien longtemps que je ne m'étais pas amusée en vidéo, sur mon autre site "Santal et Chocolat"...)

Red_Argan_024

Du coup, ça fait un petit tuto pour la technique de la saponification à froid, dis donc! Ouahhh!!! (hein que ouahhh?)


La saponification à froid! par missrimel

Vu la couleur obtenue (un saumon orangé vif), j'ai donc nommé ce savon tout facile à faire le "Red Argan". C'est juste histoire de lui donner un nom pour que je m'y retrouve dans mes carnets de recettes, parce que bon. Je reconnais que niveau imaginatif, on aurait pu mieux faire!  ;-)

Red_Argan_035

Qu'à cela ne tienne, ça ne m'empêche pas de vous donner ici la recette:

Red_argan

Huile de noix de coco: 30%

Huile d'olive: 20%

Huile de palme bio: 20%

Huile de colza: 10%

Beurre de Karité: 10%

Huile d'argan du Maroc: 10%

Soude et eau pour un surgraissage à 8%

A la trace: fragrance sensory Perfection "JPG type M" et une petite poignée d'écorces d'oranges séchées.

 Verdict:le parfum est divin,déjà! Pour le reste, rendez-vous après la cure, le 3 avril!!!

Posté par Missrimel dans - - Commentaires [7] - Permalien [#]